x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le samedi 30 juillet 2022 | Le Nouveau Réveil

Crise au Taekwondo: La justice déboute "encore" Soumahoro Ibrahima et Keita Amadou

© Le Nouveau Réveil Par Marc Innocent
Taekwondo / 6ème édition de la coupe de l`Ambassadeur de Corée
Abidjan le 18 Novembre 2017. La sixième édition du tournoi de taekwondo doté de la coupe de l`Ambassadeur de Corée a eu lieu au hall des sports du Palais des Sports de Treichville sous la supervision du Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo Me Bamba Cheick Daniel.

Alors que la crise tire vers sa fin avec une organisation prochaine des élections à la tête de la Fédération ivoirienne de taekwondo, une nouvelle affaire était devant la justice. En effet, Me Soumahoro Ibrahima et Me Keita Amadou avaient fait une demande en désignation d’un administrateur provisoire pour gérer la Fédération ivoirienne de taekwondo et par conséquent interdire de toutes activités nationales et internationales ladite Fédération. Hier vendredi 29 juillet au matin, à l'audience du Tribunal de Première instance d'Abidjan Plateau, les actions en référé de Soumahoro Ibrahima et Keita Amadou contre la FITKD ont été déclarées mal fondées et donc rejetées. Ils ont, une fois encore, été déboutés par la justice ivoirienne. Avec cette nouvelle décision, c’est un nouvel échec voire une douche froide pour les "opposants" de Jean-Marc Yacé. Pour rappel, Idé Issaka, président de l’Union africaine de taekwondo était en visite en Côte d’Ivoire pour mettre fin à cette crise. Lors de sa visite, il a fait savoir son mécontentement face à l’ingérence répétitive dans les affaires de la Fédération ivoirienne de taekwondo. Également, Idé Issaka a officiellement annoncé que la justice, à travers une décision de la Cour d’appel, a rétabli Jean-Marc-Yacé. Selon le président de l’Union africaine de taekwondo (AFTU), après la décision de justice, Jean Marc Yacé pouvait automatiquement dire qu’il n’allait plus aux élections puisqu’il a été "blanchi". Mais ce dernier a décidé de remettre le fauteuil présidentiel de la FITKD en compétition. 


DRC

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ