x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le jeudi 11 août 2022 | Primature

Région du Kabadougou : le Premier Ministre Patrick Achi a procédé aux lancements des travaux du CHR d’Odienné et de l’hôpital général du Gbeleban

© Primature Par DR
Santé : le premier ministre lance les travaux de construction du CHR d’odiénné et de l’hôpital général de Gbeleban
Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé dans l’après - midi du mardi 9 août 2022 à Odienné, au lancement des travaux du futur Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Odienné.

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé ce mardi 9 août 2022 aux lancements des travaux du Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Odienné et de l’hôpital général du Gbeleban.


C’est la ville de Gbéléban qui a ouvert le bal. D’un montant de 14,6 milliards de FCFA, « l’hôpital de Gbéléban vient assurément soulager les populations et par la même occasion, rehausser l’image de ce département d’Odienné et faire d’elle une ville encore plus belle et attirantes » a fait savoir le premier ministre ivoirien.


La durée des travaux est de 24 mois et Patrick Achi a mis un point d’honneur à ce que les délais de réalisation soient respectés pour impulser l’ensemble des travaux prévus par le Président Alassane Ouattara pour tout le district du Denguélé.


Il a par ailleurs invité le secteur privé et les populations à accompagner les efforts de développement entrepris dans la région.


Selon le premier responsable du département de la santé, le ministre Pierre Dimba, à la fin des travaux, le département de Gbéléban disposera désormais d’un hôpital général de référence capable d’optimiser ses missions et ses obligations en adressant aux mieux les situations morbides dans le cadre du continuum des soins.


L’hôpital sera construit sur une superficie de cinq (5) hectares et comprendra les services essentiels tels que les services de consultations externes, des salles d’accouchement, une salle de néonatalogie de quatre (4) couveuses, des suites couches, des urgences, un bloc opératoire de deux salles, la stérilisation, un laboratoire de deux salles, une imagerie médicale, radio os-poumon, échographie et scanner, une hospitalisation de médecine, une hospitalisation pédiatrique, une hospitalisation chirurgie et une buanderie. Cet établissement aura une capacité de plus de 60 lits sera doté d’une bâche à eau et d’un groupe électrogène.


A Odienné, le Chef du Gouvernement a fait savoir que « la décision de construire un nouveau CHR à Odienné se justifiait par les contraintes du site actuel situé en pleine ville et qui ne permettait pas sa transformation efficiente et une mise aux normes standards internationaux. Cet établissement ainsi que d’autres prévus dans la région, « changeront la donne en matière d’accès à de meilleurs soins de santé dans la région ».


Patrick Achi a également rappelé l’engagement du gouvernement ivoirien en faveur de la santé « qui occupe une place de choix dans l’action » de l’Etat et qui connait « une phase de redynamisation sous la conduite bien éclairée du Président de la République, Alassane Ouattara ».


Bâti sur une superficie de 10,5 hectares, avec une capacité de 187 lits, le CHR sera un établissement sanitaire de niveau 3. Les travaux de construction du CHR vont durer 24 mois pour un coût de 33 milliards de FCFA.


Cette formation sanitaire aura une capacité d’hospitalisation d'environ 187 lits regroupera en son sein: les différentes spécialités de Dermatologie, de Néphrologie, de Cardiologie, de Neurologie, de Gastro-Entérologie, d’Oncologie et de Psychiatrie.


Au niveau du Pôle Médico Technique, un bloc opératoire avec 4 salles d’opération aux dernières normes et une unité d’Imagerie Médicale de haute performance permettront de renforcer au mieux les capacités de soins.


Le Pôle Mère et enfant est implanté comme une entité à part entière avec ses consultations, ses unités d’urgence, son Unité Technique d’Accouchement, ses suites de couches, son service de néonatalité et ses hospitalisations.


Le Chef du gouvernement a indiqué que toutes ces infrastructures sanitaires offriront un système sanitaire robuste, accessible et des soins de qualité. Il a assuré les populations de la région de la construction de nombreuses autres infrastructures sanitaires.


Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba N’gou, pour sa part, a indiqué que la construction de ces infrastructures sanitaires permettra d’améliorer les conditions de prise en charge des patients de toute la région.



PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ