x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 12 août 2022 | Abidjan.net

Investissement : présentation à Abidjan d'un projet pour réduire les délais de délivrance des licences d'affaires

© Abidjan.net Par Fulgence K
Amélioration du climat des affaires: Ouverture de l'atelier relatif au projet de rationalisation et de dématérialisation des licences et permis d'affaires
Abidjan, le 11 Août 2022. La directrice générale du Centre de Promotion des Investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI), Solange Amichia a présidé un atelier de formation des directeurs généraux d'entités publiques sur le projet de rationalisation et de dématérialisation des licences et permis d'affaires.

Le Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire ( CEPICI), une institution qui se veut le guichet unique de l'investissement dans le pays, a organisé ce jeudi 11 Août 2022 à Abidjan, un atelier avec des directeurs généraux d'entités publiques en vue de leur présenter le projet dit de " Rationalisation et de dématérialisation des licences et permis d'affaires''.

In fine, ce projet qui durera deux ans, vise à réduire les délais de délivrance aux opérateurs économiques, des licences et permis d'affaires.

" Ce projet est important parce qu'aujourd'hui, quand un investisseur vient en Côte d'Ivoire et qu'il voit que pour obtenir une licence, il faut six mois, il ira s'installer ailleurs. Donc, ce qui est important pour nous, c'est que on puisse, entre le moment où il crée son entreprise ( délai réduit à 48h) et le moment où il obtient sa licence, que ce délai soit un délai réglementaire et non pas un délai bureaucratique", a dit à la presse, Solange Amichia, la directrice générale du CEPICI. 


Expliquant le projet, elle a fait savoir que le premier volet qui sera mis en place, c'est la partie informationnelle pour s'assurer que toutes les informations sur les licences sont mises en ligne.

Quant à la deuxième phase, a ajouté Mme Amichia, ce serait de pouvoir concevoir et de dématérialiser.

 '' On va créer un portail qui s'appelle E-licence qui permettra d'accéder à l'application métier de l'administration qui va, elle, instruire le dossier et pouvoir renvoyer la licence ou l'agrément en ligne'', a souligné la directrice générale du CEPICI. 

De son avis, dans ce projet, la rationalisation est très importante. 


" Aujourd'hui, on doit réduire les délais, les coûts et optimiser. S'il y a des licences qui sont redondantes, il faut pouvoir les rassembler ou les optimiser", a également indiqué Mme Amichia appelant les directeurs généraux des structures publiques à s'approprier ce projet. 

Hormis la mise en place d'une plate-forme informationnelle, ce projet va permettre ainsi une rationalisation progressive et sectorielle des licences et permis d'affaires qui se fera en accord avec les administrations et entités en charge de leurs délivrances.


En outre, le projet va rendre opérationnel le volet transactionnel de la plate-forme par le développement de module adapté à chaque entité permettant ainsi la mise à jour de l'information, la réception des demandes, le traitement des demandes et la délivrance effective des licences et permis d'affaire en ligne.


A terme, ce projet de rationalisation et de dématérialisation des licences et permis d'affaires permettra de raccourcir, les délais de délivrance de ces documents en Côte d'Ivoire. 


L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ