x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 11 août 2022 | Abidjan.net

Santé, formation et infrastructures dans le Tchologo: Patrick Achi lance d’importants chantiers

© Abidjan.net Par DR
Santé, formation et infrastructures dans le Tchologo: Patrick Achi lance d’importants chantiers

La région du Tchologo était la dernière étape de la visite de travail du Premier ministre ivoirien, Patrick Achi dans le nord du pays. Toujours accompagné d’une importante délégation gouvernementale, le Premier ministre a procédé le mercredi 10 août 2022 au lancement d’importants projets pour cette région du nord de la Côte d’Ivoire. 


Il s’agit du bitumage de la route « Petit Nassian-Kafolo-Tehinin », de la construction de l’hôpital général de Kong et de la construction du lycée professionnel de ladite ville. En présence des populations, le chef du gouvernement a souligné l’importance de ces projets pour cette région qui bénéficie de l’attention particulière du gouvernement en raison notamment de la menace terroriste. 


« Le bitumage de la route Petit Nassian-Kafolo-Tehnini permettra de boucler toute la zone depuis l’extrême ouest à Gbéléban jusqu’à l’extrême est à Tehini. Au-delà des questions sécuritaires, cela permettra aux populations non seulement de vaquer à leurs occupations mais aussi, de commercer en toute tranquillité », a fait savoir le chef du gouvernement. Concernant le lycée professionnel, Patrick Achi a indiqué que « c’est une véritable ville » qui sera construite. Cet établissement pourra héberger plus de 1000 élèves « en train d’étudier pour apprendre la mécanique et pour être des personnes qui pourront s’insérer dans le tissu économique régional ». « La chose la plus importante dans une région, c’est le capital humain ».


A LIRE Formation professionnelle : le Premier Ministre Patrick Achi lance les travaux de construction du Lycée professionnel de Kong



Pour ce qui est de l’hôpital général, il sera bâti sur une superficie d’un hectare avec une capacité de 129 lits ainsi que des services modernes. « Avoir des hommes valables sans être capable de leur apporter les soins de santé nécessaires, c’est avoir travaillé en vain et vous savez qu’Alassane Ouattara ne travaille jamais en vain. Voilà pourquoi il a associé à ces projets, un troisième projet, celui d’un hôpital général moderne avec les technologies les plus avancées », a soutenu Patrick Achi.


Dans son intervention, le Premier ministre a indiqué que tous ces travaux visent à améliorer les conditions de vie des populations, notamment des jeunes afin que ceux-ci, bien insérés, restent sourds aux sirènes des groupes terroristes.


« Certains jeunes ne jouent pas le rôle qu’on attend d’eux car, a précisé Patrick Achi, ils ont le sentiment de ne pas être insérés, d’être laissés pour compte. Avec les projets que nous venons de mettre en place les personnes et les jeunes seront entièrement insérés dans la vie économique et auront les infrastructures sociales, de santé d’éducation et de base pour se sentir bien chez eux, en paix ». 


Président du Conseil régional du Tchologo et ministre d’Etat, ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara a salué l’action du Premier ministre non sans mettre en avant les changements que ces infrastructures vont apporter dans le quotidien des populations du Tchologo. 


« Ce bitumage participera au renforcement de notre dispositif sécuritaire dans la lutte contre la menace terroriste. Ces zones seront accessibles pour la protection des hommes et de leurs biens », a dit le ministre qui a ajouté que l’hôpital et le lycée professionnel vont « combler un grand vide » dans la région. 


Pour le ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Pierre Dimba, ce futur hôpital, « traduit la volonté du Président de la République et de son gouvernement d’offrir aux populations des hôpitaux modernes obéissant aux normes internationales ».


Quant à Koffi N’Guessan, ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, il a indiqué que l’objectif est de faire « du Lycée Professionnel de Kong, un instrument au service de notre sous-région » avec des apprenants originaires de la sous-région. L’établissement, faut-il le souligner, accueillera, à l’ouverture 500 élèves mais cet effectif atteindra progressivement 1000.


Avec cette visite dans le nord du pays, c’est la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara de doter les zones dites de fragilité, d’infrastructures modernes que le Premier ministre, Patrick Achi met en œuvre. 


En plus d’améliorer les conditions de vie des populations, ces actions du gouvernement constituent à n’en point douter une importante barrière contre le terrorisme qui se nourrit, bien souvent, de la précarité des populations pour prendre pieds dans une région. 


AN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ