x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 août 2022 | Minutes Eco

Orientations - 42 455 élèves affectés en classe de 2nde à l’Enseignement technique et à la formation professionnelle

© Minutes Eco Par Atapointe
Yopougon : démarrage des épreuves écrites du baccalauréat au collège Saint-Pierre Marie
Abidjan le 05 juillet 2021. Les épreuves écrites du Baccalauréat ont effectivement démarré ce lundi au sein du Collège Saint-Pierre Marie de Yopougon.

Les résultats des travaux de la commission nationale de sélection et d’affection (CNSA) et la commission nationale des passerelles session 2022 du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage ont été rendus publics ce mardi 16 septembre 2022. Tenus du 9 au 12 août 2022 à l’Institut pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel d’Abidjan (IPNET), dans la commune de de Cocody, ces travaux ont menés sous la présidence du directeur de cabinet Sangaré Moustapha et du directeur de l’orientation, des bourses et de la mobilité (DOB MENA), Gbendé Kouadio Saint Clair. Il ressort du rapport final que ce sont 42 455 élèves de 3e qui ont été affectés conformément aux critères de sélection de l’Enseignement technique et la formation professionnelle. 1374 élèves d’entre eux ont ainsi été orientés à l’enseignement technique public, 2 553 à la formation professionnelle publique, 33 085 à l’enseignement technique privé et, enfin, 5 443 à la formation professionnelle privée. Au total, ce sont donc 38 528 élèves qui ont été orientés dans le privé contre seulement 3927 élèves dans le public.


Pour ce qui concerne la Commission nationale des passerelles qui a pour objectif de procéder à l’orientation des meilleurs stagiaires titulaires du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) des établissements publics de la formation professionnelle en première année de Brevet de Technicien (BT), ce sont 185 demandes qui ont été satisfaites sur 623, pour une capacité d’accueil estimée à 272 places. Il reste donc à pourvoir 87 places.


A l’issue des travaux le vendredi 12 août dernier, le directeur de cabinet adjoint, Kouakou N’goran Arnaud, qui représentait le directeur de cabinet, s’est réjoui que les élèves des classes de 3e qui remplissaient les conditions aient pu effectuer en toute liberté leurs choix de filières et établissements, à travers la nouvelle plateforme digitale Ersys. Il relève que cet outil numérique a facilité la simulation des résultats et permis de prendre des décisions avec célérité. Le directeur de cabinet adjoint a félicité les commissaires qui ont délibéré en 4 jours, en toute sérénité, pour atteindre les objectifs assignés par le ministère de produire des résultats crédibles. Kouakou N’goran Arnaud a assuré que les recommandations faites par les deux commissions seront analysées, à l’effet d’y apporter des réponses appropriées.


L’une des recommandations porte sur la tenue des assises de la commission au niveau du ministère de l’Enseignent technique avant celles de la commission nationale d’orientation (CNO), afin d’éviter la double orientation. Selon le DOB-MENA, Gbendé Kouadio Saint Clair, vice-président des travaux, cette préoccupation sera satisfaite dès 2023, grâce à la plateforme ERYS. Les commissaires demandent également le renforcement de la collaboration entre les inspecteurs d’orientation du ministère de l’Education nationale et ceux du ministère de l’Enseignement technique, à l’effet de sensibiliser et informer les élèves sur les filières de l’enseignement technique et la formation professionnelle. Au niveau des passerelles, ils sont pour la révision à la à la hausse les capacités d’accueil des établissements.



Emmanuel Akani

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ