x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 18 août 2022 | AIP

Dialogue communautaire à Tougbo pour la consolidation de la cohésion et la prévention de conflits

Bouna - L’ONG Les Flamboyants, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a organisé un dialogue intercommunautaire à Tougbo, localité frontalière au Burkina Faso, dans le département de Téhini, en vue de contribuer au renforcement de la cohésion et la prévention des conflits dans les villages de la zone.


Ce dialogue a eu lieu les 13 et 14 août 2022, à Tougbo et a enregistré la participation de populations en provenance des localités environnantes, à savoir, Téhini, Gogo, Moro-moro, Kalana-Bavé, Bôlé et Govitan.


Les burkinabè refugiés en Côte d'Ivoire dans la zone de Tougbo y ont également pris part. Ils sont issus, entre autres, de Djarakorosso, Gbontiessso, Elintira, Alidougou et Farakorosso. Des villages dits "miroirs", situés au Sud du Burkina Faso et ayant subi des attaques terroristes.


L’objectif visé, à travers cette rencontre, est de mettre en place les mécanismes de prévention de conflits inter ou intra-communautaires pour le renforcement de la cohésion sociale transfrontalière, a expliqué le directeur exécutif de l’ONG lLes Flamboyants, Jacques Kobenan Krako.


 "Il était question pour nous de mobiliser la population cible à savoir les ivoiriens et les burkinabè à la frontière, amener les communautés à elles-mêmes à identifier les problèmes qui minent la cohésion sociale et la coopération transfrontalière, et faire au cours de ces dialogues un diagnostic de la situation, afin de permettre à chacun de s’exprimer et de rechercher ensemble des solutions aux problèmes identifiés", a souligné M. Krako.


Du fait de récurrentes attaques terroristes à la frontière avec la Côte d’Ivoire, des populations burkinabè désertent leurs villages pour trouver refuge en Côte d'Ivoire notamment dans la zone de Tougbo, où ont été accueillies plus de 6000 personnes ayant fui ces attaques, indique-t-on.


on/sn/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ