x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 30 août 2022 | Abidjan.net

UEMOA: ouverture à Abidjan de la 13è réunion des régulateurs nationaux des télécommunications des états membres

© Abidjan.net Par Serges T
Télécommunications: Ouverture des travaux de la 13e réunion du comité des régulateurs nationaux des états membres de l'UEMOA
Abidjan le 30 Août 2022. La 13e réunion du comité des régulateurs nationaux des télécommunications des états membres de l'UEMOA (CRTEL), s'est ouverte ce mardi à Cocody Angré 7

La treizième réunion du comité des régulateurs nationaux des télécommunications ( CRTEL) des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) s’est ouverte mardi à Abidjan, a constaté Abidjan.net sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ces assises qui dureront soixante-douze heures permettront de débattre des défis liés à la tarification des communications internationales dans l’espace UEMOA.

‘’ Cette 13è réunion du CRTEL se propose de discuter des défis liés à la tarification des communications internationales, à la qualité des services de télécommunications offerts et aux tarifs sociaux pour permettre un accès facile à internet pour nos populations’’, a dit Diakité Coty Souleymane, le Président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’ivoire ( ARTCI) dans une adresse à l’ouverture de cette réunion.

‘’ Les défis du secteur des télécommunications dans notre communauté restent encore nombreux et le succès de notre présente rencontre réside, entre autres, dans notre capacité à trouver des solutions efficaces et pérennes pour une amélioration continue de la qualité des services des télécommunication offerts à tous à des prix abordables, à faciliter les communications dans notre espace sous-régionale’’, a souligné M.Diakité.

Par ailleurs, il a annoncé qu’un plan d’actions devra être dégagé pour la mise en œuvre effective d’offres sociales d’accès à internet afin de réduire les barrières qui empêchent les populations vulnérables de profiter pleinement des bénéfices offerts par le numérique.


De son côté, Thierry Kouamé, le directeur de cabinet du commissaire de l’UEMOA en charge de l’économie numérique, a déploré le faible taux de pénétration de l’internet dans l’espace UEMOA qui est de 30%.

‘’ Pour l’instant, nous notons que le taux de pénétration de l’internet est encore trop faible pour notre espace communautaire et si nous voulons arriver à développer cet espace, cela passera par une amélioration de l’accès à internet’’, a fait savoir M. Kouamé.

Poursuivant, il a précisé que les derniers chiffres indiquent que dans les zones les plus couvertes de l’UEMOA, le taux de pénétration est de 30%.

‘’Pour augmenter ce taux de pénétration de l’internet, nous avons élaboré un programme régional de développement de l’économie numérique que nous venons de boucler. Nous allons le soumettre à une table ronde des bailleurs de fonds pour pouvoir mobiliser des financements pour réaliser un certain nombre d’infrastructures’’ a révélé M. Kouamé.

Auparavant, le représentant du commissaire de l’UEMOA, Paul Koffi Koffi, a expliqué que l’accès à l’internet est cher dans l’espace UEMOA en raison du manque des infrastructures.

La douzième réunion du CRTEL s’est tenue à Ouagadougou au Burkina-Faso. Cette douzième réunion a permis d’amender et d’examiner le projet de texte communautaire visant la promotion des usages numériques ainsi qu’à formuler des recommandations sur la baisse des tarifs des communications sous-régionales.


L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ