x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

International Publié le mardi 6 septembre 2022 | AIP

La rentrée scolaire perturbée dans l’Est du Congo

Abidjan- La rentrée scolaire a été perturbée à Rutshuru (Est du Congo), lundi 5 septembre 2022, en raison de l’occupation des salles de classe par des réfugiés.


D'après des médias, l’accès aux écoles a été bloqué par des déplacés de guerre qui occupent plusieurs établissements scolaires de la ville. Les déplacés habitent les salles de classe et revendiquent aussi le droit à l’éducation pour leurs enfants. Des Congolais privés de rentrée scolaire par la guerre qui sévit dans leurs villages ont manifesté contre une rentrée scolaire à double vitesse.


A moins d’une semaine de la rentrée scolaire, le Syndicat national des enseignants des écoles primaires publiques (SYNEPP) en territoire de Rutshuru a déploré la « légèreté » qu’affichent les autorités dans la gestion des déplacés cantonnés dans différentes écoles de cette partie du pays.


Le Syndicat a plaidé pour la délocalisation de ceux-ci, afin d’éviter la perturbation des activités de la rentrée des scolaires prévue pour ce lundi 5 septembre sur tout le territoire national.


En effet, le Mouvement du 23 mars (M23) constitue le dernier avatar des rébellions à dominante tutsi dans l’est de la République démocratique du Congo. Vaincus en 2013, ces rebelles ont repris les armes depuis fin 2021 et pris le contrôle de plusieurs localités.


Depuis cette date, environ "200.000 nouveaux déplacés" ont été enregistrés à Rutshuru, selon le chargé de la communication du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) au Nord-Kivu.


Entre janvier et juin, le bureau des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) a enregistré 900.000 déplacés en RDC.


amr/eaa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ