x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 14 septembre 2022 | AIP

Nassénéba Touré promet un appui aux femmes du secteur de la pêche

Abidjan - Partie à la rencontre des coopératives des femmes du secteur de la pêche pour écouter leurs préoccupations en vue d'y trouver des solutions idoines, la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Nassénéba Touré, les a rassurées quant à la prise en compte de leurs doléances visant l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail.


Lors de la rencontre tenue mardi 13 septembre 2022 au Seamen's Club, sis dans la zone portuaire, à Treichville (Abidjan Sud), la ministre qui avait déjà rencontré la veille des mareyeuses au débarcadère de Locodjro (Attécoubé) pour s'enquérir de leur réalité, a dit avoir entendu leur message qu'elle portera à leur "père", Alassane Ouattara.


En attendant, a-t-elle promis, son département va les aider, en appui avec des partenaires institutionnels ou privés. Dans cette dynamique, les associations féminines du secteur de la pêche, venues en grand nombre de Vridi, Locodjro, Abobo, Yopougon, Jacqueville, Guessabo, San Pedro, entre autres, ont reçu du matériel composé de 10 congélateurs d'une capacité de 750 litres, d'autant de glacières (125 l) et de 100 bassines, d'une valeur globale de 18 millions FCFA ainsi que des numéraires.


Entourée notamment de la toute nouvelle ambassadrice de l'Union européenne en Côte d'Ivoire, Francesca Di Mauro, de la représentante du ministre des Ressources animales et halieutiques, Roux Leroux, du PDG de Gomalé Group, Gué Gomalé, ainsi que d'un émissaire du ministre des Transport, Nassénéba Touré a réaffirmé l'engagement des autorités à ne laisser personne de côté, dans la droite ligne de l'Agenda 2030 des Nations Unies.


Auparavant, la porte-parole des femmes du secteur de la pêche, Duduhi Justine, a énuméré les difficultés rencontrées dans leurs activités dont les concurrences déloyales auxquelles font face les femmes fournisseurs ainsi que les grossistes de poisson, les demi-grossistes du faux thon ("poisson de garba") et les transformatrices.


Mme Duduhi a plaidé pour la réglementation du secteur à travers l'adoption de lois et de décrets qui seront effectivement appliqués, la mise à leur disposition de plusieurs conteneurs de même que l'octroi d'un agrément bateau d'une valeur de 200 millions FCFA. "Vous êtes le verre d'eau qui va étancher notre soif; vous êtes la lumière qui va chasser les ténèbres de notre profession; vous êtes la main ou le mouchoir qui va essuyer toutes nos larmes. En un mot comme en mille, tous nos espoirs reposent sur vous", s'est-elle remise à la ministre.


En Côte d'Ivoire, les produits de la pêche constituent une source d'alimentation, de revenus et de richesses. Le secteur génère plus de 100 000 emplois directs et au moins cinq fois plus, de façon indirecte.


cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ