x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 23 septembre 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire : des professionnels des ressources humaines instruits sur les accidents du travail et des maladies professionnelles

© Abidjan.net Par DR
Côte d'Ivoire: des professionnels des ressources humaines instruits sur les accidents du travail et des maladies professionnelles

Plusieurs thématiques en relation avec les accidents du travail et des maladies professionnelles ont été abordées avec des Professionnels des Ressources Humaines sous l'égide de leur Association dénommée APRHCI, au cours d' un petit-déjeuner débat ce jeudi 22 septembre 2022 à Abidjan-Cocody.


Cette Association aux dires de son Président M. Sylla Alhoucéine offre à ses membres une plateforme d'échanges pour une mutualisation des bonnes pratiques et une occasion d'enrichir les compétences professionnelles par des séminaires de formation, des colloques  et surtout à travers l' Université des Ressources Humaines qui en constitue son activité principale.

C 'est donc dans cet ordre d'idée que cette cérémonie a été organisée pour renforcer les capacités de ces professionnels sur les questions  de la prévoyance sociale.


Ainsi, plusieurs sous-thèmes ont donc été animés par des experts des différents partenaires de ladite Association notamment par ceux de la CNPS ( Caisse nationale de prévoyance Sociale) d'Abidjan Plateau .

M. Christian Kouadio, Cadre de la Cnps a instruit son auditoire sur l'essence du thème ''Accident du travail''. Selon lui, il y en a deux sortes. "Il y a l'accident de travail qui survient pendant le trajet de la résidence du travailleur au lieu de son travail et vice versa dans la mesure où le parcours n' a pas été interrompu ou détourné pour un motif personnel ou indépendant de son emploi''.


Selon l’intervenant, une autre théorie qualifie l’accident de travail comme l'accident survenu pendant les voyages dont les frais sont à la charge de l'employeur, en application du code du travail ( mission, recrutement, déplacement....).

Poursuivant , il a expliqué que la maladie professionnelle est toute maladie en rapport avec l’activité tel que défini dans le contrat de travail et doit naturellement figurer sur la liste des maladies professionnelles prévue par le code du travail. 

« En cas d'accident ou de maladie professionnelle, l'employeur doit entre autres assurer les premiers soins de la victime ou faire la déclaration de l'accident dans les 48 heures à la CNPS. » a-t-il expliqué. Avant de préciser qu’en cas de carence de l'employeur, la victime ou les ayants-droits doit faire la déclaration de l'accident dans un délai de 2 ans au maximum,à compter de la date de l'accident. 


Il a aussi répondu aux préoccupations des uns et des autres sur les différents problèmes rencontrés dans la mise en pratique de ces conventions surtout sur les conditions à remplir pour en bénéficier ,le montant à payer ,le remboursement des frais d'accouchement, des soins médicaux et des frais pharmaceutiques.


Eu égard à la pertinence des questions, M. Gnaba Vincent ,Vice-Président de l'APRHCI a recommandé aux différentes services des Ressources Humaines des structures affiliés à l'Association de faire de la formation sur la question de la prévoyance sociale, leur leitmotiv.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ