x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 23 septembre 2022 | Abidjan.net

Reconstitution du couvert forestier ivoirien: le réseau Aga Khan de développement Côte d’Ivoire et l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire signent un acte de collaboration au Plan Vert de l’INAD-CI

© Abidjan.net Par Atapointe
Signature de la fiche d’engagement du Plan du Vert INAD-CI
Abidjan le 23 septembre 2022 . Dans le cadre de la cérémonie de signature de la fiche d’engagement du Plan du Vert, l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI) a convié ce vendredi la presse dans les locaux du groupe Agakhan Développement Network (AKDN)

L’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI), le réseau Aga Khan de développement Côte d’Ivoire (AKDN-CI) et le programme Ismaili CIVIC ont procédé à la signature d’un acte de collaboration au Plan Vert de l’INAD-CI, ce vendredi 23 septembre 2022 au siège de l’institution à Abidjan-Cocody.


Cet acte de collaboration marqué par la remise d’un chèque vise à soutenir le projet de Plan Vert de l’INAD-CI. Le Directeur Exécutif de l’INAD-CI, Ted Azouma a témoigné sa gratitude au Réseau Aga Khan de développement Côte d’Ivoire pour cet appui qui selon lui cadre avec la politique de reboisement initiée par les autorités du pays.


La signature de cet acte de collaboration sera l'occasion de planter de nouvelles espèces de végétaux et de financer des projets de reboisement ainsi que l'entretien des arbres nouvellement plantés.Depuis le début du projet, au plus de dix (10) essences de variétés sont concernées à savoir l’acajou bassam, le teck, le cedrela, le tiama, le koto, le gmelina, l’acacia mangium, le niangon, le framiré, le fraké, le neem, le flamboyant et le polyscias.


Liés à la convergence de la reconstitution du couvert forestier ivoirien, les thèmes majeurs de collaboration ont d’ores et déjà été retenus. Il s’agit pour AKDN et Ismaili CIVIC de Participer au financement de reboisement ainsi qu’aux opérations de reboisement; d’apporter des idées à l’enrichissement du projet et les observations aux rapports annuels qui seront faits à l’issue de chaque étape; d’intégrer désormais ce projet dans sa politique RSE et sensibiliser ses pairs, collègues et collaborateurs.


Le Représentant diplomatique en Côte d'Ivoire du Réseau Aga Khan de développement (AKDN), Ferid Nandjee a lors de son intervention expliqué ce Réseau fondé par Son Altesse l'Aga Khan. Il a indiqué que ce Réseau regroupe plusieurs agences situées principalement dans les pays en développement d'Asie et d'Afrique, et œuvre dans les secteurs économiques, sociaux et culturels afin d'améliorer la qualité de vie des personnes les plus démunies. " L'une des principales caractéristiques de l'approche de l'AKDN en matière de développement consiste à élaborer et mettre en œuvre des projets dans les secteurs économique, social et culturel, afin d'aider les personnes dans le besoin à atteindre un certain niveau d'autonomie et améliorer leur qualité de vie." a-t-il expliqué. Aux dires du diplomate, '' proche des préoccupations environnementales, le réseau AKDN attache une importance particulière au projet Plan Vert de l’INAD-CI qui vise à inciter les entreprises à reboiser 10 hectares de forêts par an sur la période 2021 à 2032.''


À la question de savoir pourquoi l'AKDN s’intéresse au Plan vert de l’INAD-CI ? M. Nandjee a confié que " les agences et institutions de l’AKDN militent depuis de nombreuses années en faveur d’une gestion responsable de l’environnement et travaillent notamment à apporter des réponses novatrices environnementales dans de nombreux pays dans le monde et c’est ainsi que nous sommes heureux de participer modestement au Plan Vert de l’INAD-CI.'' Selon lui, cet acte de partenariat qu'ils ont signé ce matin, scelle leur engagement à participer au Plan Vert de l’INAD-CI.


Dans le cadre de la journée internationale des actions civiques du programme Ismaili CIVIC, prévue le 25 septembre 2022, cet engagement est l’occasion pour la communauté musulmane chiite ismaélienne de participer auprès de l’INAD-CI à la préservation de notre environnement, ici en Côte d’Ivoire.


Comme la plupart des pays dans le monde, la Côte d’Ivoire subit une dégradation importante de son couvert végétal dont la superficie est passée de 16 millions d’hectares à 2,9 millions d’hectares de 1960 à 2021. Face aux conséquences qu’engendre cette situation, plusieurs structures s'engagent à agir pour une politique de reforestation complète.



Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ