x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 29 septembre 2022 | AIP

JITI.CI 2022: Plaidoyer pour la professionnalisation du métier de traducteur et d'interprète

Abidjan - Le fondateur de l’entreprise “Conférence et Traduction”, Guehi H. Sébastien a plaidé auprès de ses pairs pour la professionnalisation du métier de traducteur et d'interprète, lors de la 7è édition de la Journée internationale de la traduction et l'interprétation de Côte d'Ivoire (JITI.CI), célébrée jeudi 29 septembre 2022 à Abidjan, en présence des experts en traduction de langue, des hommes de culture, des linguistes, des acteurs de la voix et de la modernisation de l’entreprise.


Selon M. Guehi, également commissaire général et promoteur de la JITI-CI, cette Journée est une aubaine pour faire connaitre et valoriser le métier de traducteur et d'interprète à travers une existence juridique.


"Nous devons traduire et interpréter et exprimer toutes nos compétences dans un environnement ordonné et légal", a-t-il précisé.


Pour lui, il est important de fonctionner désormais comme une entreprise en se mettant en règle vis-à-vis de l'Etat avec tous les documents légaux nécessaires ainsi que la déclaration du personnel à la Caisse nationale de prévoyances sociale (CNPS) et le paiement des impôts à l'Etat. Il a déploré le fait que les traducteurs et interprètes ne figurent pas dans les statistiques de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire, car, ignorant dans quelle catégorie socioprofessionnelle se trouve le métier.


"Quand les entreprises se normalisent en voulant arriver à des systèmes de règlementation et d'ordre, elle font des procédures de qualité qui a d'ailleurs un coût", a-t-il souligné, indiquant que le métier est logé dans un environnement avec lequel il doit composer en travaillant à la contribution au développement du pays.


Pour le commissaire général, le traducteur et l'interprète peuvent travailler et vivre décemment de leur métier malgré les exigences étatiques qui s'imposent à leurs entreprises. Et, cela suppose la création d'un écosystème favorable qui amène à s'éloigner de l'informel pour une professionnalisation effective.


Deux principaux panels ont meublé cette Journée, notamment "Découvrir les métiers de la voix" et "La création d'un écosystème".


Cette 7è édition qui a enregistré la présence du président de l'Association internationale de la traduction et de l’interprétation de Côte d’Ivoire (AIT-CI), Olivier Sahiri a porté sur le thème ” Création d’un écosystème : passage de l’informel à la professionnalisation “.


zaar/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ