x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le vendredi 7 octobre 2022 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: des jeunes footballeurs sensibilisés sur les risques de l'émigration mal préparée à Abidjan

© Abidjan.net Par Atapointe
Football professionnel: campagne de sensibilisation contre l'émigration mal préparée
Abidjan le 05 octobre 2022. Une campagne de sensibilisation contre l'émigration mal préparée des talents du football, organisée par la Fondation Didier Drogba, la Fédération internationale des footballeurs professionnels ( Fifpro) et l' Organisation internationale du travail ( OIT), s'est déroulée le mercredi 06 septembre 2022 dans la commune de Port bouët en présence de l’ex-international ivoirien Didier Drogba et du Camerounais, Geremie Njitap.

Trois organisations dont l’organisation internationale du travail, la Fondation Didier Drogba et la FIFPRO Afrique ont initié une campagne de sensibilisation contre l'émigration mal préparée des jeunes footballeurs africains le mercredi 05 octobre au centre pilote de Port-Bouët, à Abidjan. .

La star ivoirienne du ballon rond, Didier Drogba, l'ex international Geremi Njitap et Frédéric Lapeyre, Directeur du Bureau pays de l'OIT ont exhorté plus de 500 jeunes joueurs issus de 20 clubs de football, à éviter ''les pièges l'émigration mal préparée'' afin de ne pas en « être une victime ».


En effet, nombreux sont les footballeurs africains qui brillent sur la planète et qui reçoivent des salaires astronomiques. Mais, ils sont plus nombreux ceux qui n'atteignent jamais le monde professionnel ou qui deviennent des ''mendiants'' dans plusieurs pays dans le monde. L'une des premières causes selon Didier Drogba et Geremi Njitap, ce sont des agents de joueurs véreux et des choix qui se muent en chimères.


Le Président de la Division Afrique de FIFPRO, Gérémi Njitap a lors de sa prise de parole évoqué les « risques et les obstacles pour atteindre le haut niveau » dans le football. Puis il s'est appesanti sur les conseils pour espérer réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel. « Il faut être passionné (...)Partout, quand un petit commence à bien jouer, il y a des personnes véreuses et mal intentionnées qui l'approchent et lui promettent des rêves irréalisables. Nous sommes aujourd'hui ici pour vous dire de faire très attention. Vous devez choisir les canaux qu'il faut. Vous devez être bien encadrés et bien entourés », a-t-il conseillé.


L'ex-capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire a pour sa part invité les enfants à s'approprier tous les conseils contenus dans la bande dessinée intitulée " Quitter son pays pour devenir Footballeur professionnel '' qui leur a été distribuée. Il les a conseillé également de se rapprocher des « associations nationales de footballeurs afin de s'enquérir de toutes les démarches à mener et de savoir si les agents sont crédibles ou non. »

Révélant l'un des secrets de son succès, la star ivoirienne a confié « On a réussi notre carrière parce qu'on a été bien encadré par des agents FIFA. On a réussi parce qu'on a été bien encadré par de grands clubs. Et nos parents ne nous ont pas laissés voyager comme ça dans le vent ». Avant de poursuivre, Didier Drogba a interrogé les enfants en ces termes « vous savez qui peut faire de vous des grands ? C'est vous-mêmes ! Votre avenir dépend de vous ». Il n'a point manqué de corroborer cet argument avec les témoignages de son ancien agent feu Pape Diouf. Répondant aux préoccupations des pensionnaires et coachs des centres de formation, le vainqueur de l'UEFA LDC avec Chelsea FC a souligné un pan important de cette campagne. « Je ne connais pas un joueur du très haut niveau qui n'est pas cultivé, instruit et éduqué. Lorsque vous parlez de séminaire et de formation, c'est l'éducation. Or l'éducation c'est l'arme plus puissante qu'on peut donner à une personne(...) Il y a des démarches qui vont être menées dans ce sens pour organiser des séminaires dans le futur pour permettre aux encadreurs de se former et relayer des messages beaucoup plus pertinents à cette jeunesse. »


Aux dires des organisateurs, cette première étape de la campagne sur les risques de l'émigration mal préparée poursuivra son chemin dans d'autres villes du pays notamment à Bouaké, San Pedro et Korhogo.  


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ