x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

NTIC Publié le vendredi 28 octobre 2022 | CICG-Côte d’Ivoire

Économie numérique : le ministre Amadou Coulibaly préside une session de consultation sur la transformation digitale

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Économie numérique : le ministre Amadou Coulibaly préside une session de consultation sur la transformation digitale

Abidjan - Le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Amadou Coulibaly, a présidé la cérémonie d’ouverture de la session de consultation sur la transformation digitale, levier pour une croissance verte et durable en Côte d’Ivoire, ce jeudi 27 octobre 2022 à Abidjan-Cocody.


Organisée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), avec l’appui financier de la République de Suède, cette consultation a pour thème central : "La transformation digitale comme levier pour une économie plus verte en Côte d’Ivoire".


Ces travaux prévus sur deux (02) jours, devront aboutir à des recommandations dont la mise en œuvre permettra à la Côte d'Ivoire d’accélérer sa transition vers une économie verte, en faisant de la transformation digitale un véritable pilier de son développement économique.


Amadou Coulibaly a rappelé que le gouvernement ivoirien s'est résolument engagé dans la transformation structurelle de son économie en faisant du digital le moteur de cette mutation à travers la mise en place d’une stratégie nationale du numérique à l’horizon 2025.


« Je veillerai à ce que la mise en œuvre des projets à fort impact de développement découlant des réformes de la stratégie nationale du numérique, prenne entièrement en compte, les contraintes environnementales », a-t-il déclaré.


La représentante résidente du PNUD en Côte d'Ivoire, Carol Flore-Smereczniak, a, pour sa part, indiqué que la transformation digitale a des avantages importants en termes de réduction des coûts, de performance, de durée de vie et d'environnement. « Il est démontré que les entreprises pourraient par exemple faire des économies, en migrant simplement leurs services technologiques vers le Cloud : cela permettrait d'utiliser 77% de serveurs en moins, d'économiser 84 % de consommation d'énergie et de réduire les émissions de carbone de 88 % », a-t-elle souligné.


Carol Flore-Smereczniak a rappelé qu’un appel à l’accélération de la transformation numérique dans les économies a été fait avec insistance, lors du Sommet de Stockholm+50 qui s’est tenu du 2 au 3 juin 2022, sous l’égide de la Suède, pour commémorer la Conférence des Nations Unies de 1972 sur l’environnement et célébrer cinquante ans d’action mondiale en faveur d’une planète saine et prospère.


Elle a félicité le ministre de la Communication et de l’Économie numérique « pour son action inlassable en vue de mettre les administrations et les services publics au cœur de l’économie digitale de demain, et accélérer ainsi la transition vers une croissance verte ».


Ces assises prendront fin ce vendredi 28 octobre 2022.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ