x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 17 novembre 2022 | AIP

13e édition de l’ANP academy : Les journalistes invités à l’unité contre les agressions extérieures

Les journalistes ont été invités jeudi 17 novembre 2022, à Abidjan, à l’unité contre les agressions extérieures, lors de la 13è session du workshop d’échange de l’Autorité nationale de la presse (ANP), dénommé "ANP Academy", organisée à l'Institut polytechnique des sciences et techniques et techniques de la communication (ISTC).


Pendant cette session, trois panelistes, César Etou, André Sylver Konan, Nanourougo Coulibaly ont entretenu l’auditoire sur le thème portant sur "Agression extérieure, patriotisme et sureté de l’Etat : Quelle doit être la responsabilité sociale du journaliste dans le traitement de l’information ?".


Le journaliste César Etou, a affirmé que dans la période de 1990 à 2001, les journalistes se sont unis face aux agressions extérieures. Mais aujourd’hui ce patriotisme s’est estompé en raison des "agressions politico économiques". Il a de ce fait proposé l’unité des journalistes contre les initiateurs de la conquête du pouvoir d’Etat par la violence.


André Sylver Konan, promoteur du journal Ivoir’Hebdo, a pour sa part assuré que "La cohérence permet aux journalistes de déterminer la vérité". Pour lui, "Le patriotisme n’est pas de suivre aveuglément les positions officielles".


Quant à l’enseignant chercheur, Nanourougo Coulibaly, il a proposé une approche hiérarchisée des valeurs dans le travail du journaliste à savoir, les valeurs de nation et celles de la République et de la défense.


Pour lui, le journaliste doit primer ces valeurs dans un contexte de menace de l’Etat de droit.


"La défense des intérêts de la communauté sont nécessairement au-dessus des intérêts personnels. Mieux, si l’Etat de droit est menacé, ce ne sont pas les libertés qui vont exister d’où l’approche hiérarchisée des valeurs", a-t-il affirmé.


Ce panel avait pour modérateur l'ancien préfet d'Abidjan, Vincent Toh-Bi Irié, en présence du président de l’ANP, Samba Koné.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ