x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 25 janvier 2023 | AIP

L'OIT initie un atelier-bilan des activités de planification du projet ACCEL Africa

Abidjan (AIP) - L'Organisation internationale du travail (OIT) initie depuis mercredi 25 janvier 2023 à Grand-Bassam un atelier- bilan de partage de connaissances et de planification du projet ACCEL Africa (Accélérer l’action pour l’élimination du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en Afrique).


Cet atelier, qui s'achève vendredi 27 janvier, répond à une activité clé prévue dans le domaine du partage des connaissances au niveau national qui est l'organisation d'une série d'événements intitulés, "Journées de partage des connaissances sur le travail des enfants", visant à informer les mandants tripartites, les partenaires et le grand public sur le travail de ACCEL pour faire progresser l'éradication du travail des enfants.


Selon la représentante du directeur du bureau pays de l’OIT, Sophie De Coninck, le projet a apporté plusieurs innovations importantes en mettant l’accent sur la prévention du travail des enfants et en cherchant à agir sur les causes profondes du travail des enfants résultant d’un déficit de travail décent.


Pour elle, ACCCEL Africa a également cherché à systématiquement renforcer la capacité d’institutions gouvernementales qui ont le mandat et l’expertise pour intervenir sur des causes profondes spécifiques à travers de nouveaux partenariats développés pour améliorer l’accès à la protection sociale et l’inclusion financière des populations vulnérables au travail des enfants.


"En effet, nous pensons que ce n’est qu’à travers des politiques gouvernementales adéquatement financées agissant sur les causes profondes du travail des enfants que nous parviendrons à réduire la prévalence et le nombre d’enfants astreints au travail", a-t-elle fait savoir.


Plusieurs thématiques seront abordées lors de cet atelier-bilan. Il s'agit, entre autres, des actions des syndicats en matière de lutte contre le travail des enfants, l'extension de la Couverture maladie universelle (CMU), santé et sécurité au travail avec l'approche Wind, des interventions des employeurs en matière de lutte contre le travail ainsi que le Plan d’action national de lutte contre la traite, l’exploitation et le Travail des Enfants.


Le représentant du ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Ebénézer Ago, s'est dit convaincu qu'à l'issue de cet atelier, le taux annuel de réduction du travail des enfants va être accéléré, notamment en Côte d'Ivoire et dans les six pays bénéficiaires du projet. En outre, des efforts plus importants seront nécessaires pour parvenir à une réduction significative du travail forcé des enfants.


ACCEL Africa, mis en œuvre par l’OIT en 2019, est financé par le gouvernement des Pays-Bas et couvre six pays que sont l’Egypte, le Mali, le Malawi, l’Ouganda, le Nigeria et la Côte d’Ivoire où il se focalise sur deux chaines d’approvisionnement, notamment le cacao et l’or.


Le projet a été conçu pour appuyer le Plan d’action national pour l’élimination du travail des enfants et est mis en œuvre sous le pilotage du Comité interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants et du comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants.


(AIP)


zaar/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ