Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3265 du 17/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Hier à son investiture à Abobo, Adama Toungara (ministre du Pétrole, des mines et de l’énergie) : «Oui, l’argent ne circule pas et ne circulera plus comme avant»
Publié le lundi 17 decembre 2012  |  Le Nouveau Réveil


Adama
© Ministères par DR
Adama Toungara , Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier


Le samedi dernier, dans la cour de la mairie d’Abobo, le ministre Adama Toungara, par ailleurs, maire et député de la commune d’Abobo, prenant prétexte de la cérémonie de son investiture, en tant que tête de liste Rdr, pour les prochaines municipales, a tenu à dire aux partisans et adversaires que les temps ont changé. Il a expliqué que «le temps où on distribuait l’argent est révolu», Il a, à l’occasion, exhorté les militants de son parti, le Rdr au travail. Pour ce qui est de la complainte de certains Ivoiriens quant aux difficultés financières, il a assené : «Beaucoup de personnes disent que le gouvernement existe il y a 18 mois, et qu’est-ce qu’il a fait pour les Ivoiriens ? L’argent ne circule pas. La vie est chère. Oui c’est vrai, l’argent ne circule pas et, ça ne va plus circuler comme avant. Il faut qu’on se dise la vérité», a-t-il indiqué. Pour le ministre ivoirien du Pétrole, il faut comprendre cette situation, surtout pour un pays qui a connu des périodes d’insouciance et de jouissance à outrance. «Avant, on créait des fausses sociétés, des sociétés fictives, qui obtenaient des marchés qui n’étaient pas exécutés. On payait des gens, il y avait près de 580 conseillers à la présidence de la République qui ne travaillaient pas et qui étaient payés. On avait nos jeunes frères, les patriotes, qu’on payait. Ils étaient près de 5000. On leur donnait l’argent tous les mois. Mais évidemment en ce moment-là, tous les maquis étaient pleins. Si, on donnait l’argent de la République et personne ne travaillait. Mais cet argent ne doit plus circuler.» A l’endroit des militants de son parti, Adama Toungara s’est voulu clair et direct pour leur enlever de la tête des idées reçues : «Il faut qu’on se dise la vérité, il n’y aura plus ça. L’argent, qui va circuler, est de l’argent sain, l’argent qu’on va obtenir à la sueur du travail de notre front. Alors, il ne faut pas qu’on dise que l’argent ne circule pas. L’argent circule. L’argent qui circule est de l’argent propre. C’est l’argent qu’on prend pour faire les routes, les écoles, les centres de santé. Je vais vous dire que la Côte d’Ivoire est au travail», a-t-il déclaré.

EDDY PEHE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment