Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Etude sur le lien langage haineux-violence: des experts américains chez Me Bamba-Lamine
Publié le jeudi 6 juin 2013  |  Ministères


Point
© Abidjan.net par Mousnabi
Point de presse de la ministre Affoussiata-Bamba, porte-parole du gouvernement
Mercredi 24 avril 2013, Palais présidentiel. La ministre Affoussiata Bamba-Lamine, porte-parole du gouvernement face à la presse, à l`issue du conseil des ministres.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, a reçu mercredi 5 juin 2013 à son cabinet au Plateau, des experts de l’Ong américaine Freedom House, présents en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une étude sur le lien entre le langage haineux et la survenue de crise violence.

Existe-t-il un lien entre le langage haineux et la survenue de crises ? Pour répondre à cette question relativement à la réalité de la Côte d’Ivoire, l’Ong américaine Freedom House a dépêché des experts dans notre pays.

Madame le Ministre de la Communication, Porte-Parole Adjoint du Gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine, a reçu ces spécialistes pour une séance de travail le mercredi 5 juin 2013, à son cabinet au Plateau.

Les hôtes, Nicole Greene, Associée au Programme "Liberté d'Expression" au siège de Freedom House à Washington et Mike Mackinnon, Vice-Président de Mediabadger en charge des Politiques publiques et de la recherche, ont dit être venu rencontrer le Ministre afin que de par les attributions de son département, elle les éclaire sur les conséquences du langage haineux dans la société ivoirienne. La question spécifique de la presse a été évoquée.

Me Bamba-Lamine s’est engagée à accompagner cette étude menée sur la question du langage haineux et des propos dangereux susceptibles de faire éclater la violence.

Elle a indiqué que le Ministère de la Communication se veut un acteur de la Réconciliation et de la Reconstruction Nationales. Son département, a-t-elle expliqué, œuvre pour ce faire à la sensibilisation des médias, à l’éducation des populations à travers lesdits médias et à l’accompagnement de toutes les initiatives qui favorisent l’apaisement et le langage de la paix.

Le Porte-Parole adjoint du gouvernement a relevé la pertinence de cette étude qui impactera la Côte d’Ivoire qui est en train de soigner ses plaies héritées d’une crise relativement violente.

Elle a conseillé à ses hôtes de s’intéresser également au secteur de l’enseignement en général, et à celui de la formation des journalistes en particulier afin d’inculquer très tôt aux jeunes la culture de la paix et de la non-violence.

Le Ministre a souhaité que les conclusions de cette étude soient mises à la disposition du gouvernement qui pourrait l’utiliser pour enrichir sa politique de Réconciliation Nationale.

Les enquêteurs étaient accompagnés par des représentants du Bureau de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique de Freedom House.

Freedom House est une Organisation Non Gouvernementale qui œuvre depuis sa création en 1941 en faveur de la liberté dans le Monde par la recherche et l’analyse, le plaidoyer et l’action.

Son bureau d’Abidjan est ouvert depuis août 2012 et est dirigé par Sabina Vigani.

La Cellule Communication

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires