Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



L’Inter N° 4634 du 14/11/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Région

Après le 12è congrès du Pdci : Kouassi Yao explique ses choix à ses parents
Publié le jeudi 14 novembre 2013  |  L’Inter


12e
© Abidjan.net par Atapointe
12e congrès du PDCI: les candidats Djédjé Mady, Kouassi Yao et Kouadio Bertin face à la presse
Jeudi 29 Août 2013. Abidjan. Trois candidats à la présidence du PDCI-RDA au XIIème Congrès organisent une conférence de presse conjointe à la Maison du PDCI-RDA à Cocody


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Vendredi dernier, M. Kouassi Yao, ex-Secrétaire général de la présidence et candidat déclaré au 12è congrès du Pdci-Rda, a rencontré les cadres de son parti à Dimbokro. Etaient présents à cette rencontre, le président du Conseil régional, son 2è vice-président, le nouveau délégué départemental, le député de Dimbokro commune et Sous-préfecture, la nouvelle municipalité représentant le maire absent, les membres de l’ex-Grand Conseil, les SG de section, les bureaux de l’Ufpdci, la Jpdci et des présidents de comité. Au cours de cette rencontre, M. Kouassi Yao s’est amplement expliqué sur le sens et les motivations de sa candidature à la présidence du Pdci-Rda et présenté ses excuses aux responsables et animateurs du parti dans sa cité natale, pour ne les avoir pas consultés, informés, ni même sollicité leur soutien. Ce qui aurait pu être interprété comme du mépris de sa part, à leur endroit. Cette rencontre a été suivie d’un dîner offert par l’ex-SG de la présidence à son domicile. Les autorités administratives, civiles et militaires, religieuses et traditionnelles avec à leur tête le préfet de Région, et des invités venus d’Abidjan, ont rehaussé de leurs présences ce dîner. Le lendemain samedi, c’est la cour familiale de Koffikro qui a servi de cadre à la réception donnée par M. Kouassi Yao à ses parents qu’il a tenu à rassurer de son engagement sans faille au Pdci-Rda et de sa détermination à donner le meilleur de lui-même, pour la redynamisation de son parti. Ces deux réceptions, qui coïncidaient avec ses 65 ans, ont permis à M. Kouassi Yao de présenter ses excuses aux responsables de son parti à Dimbokro. Ceux-ci lui ont accordé leur pardon, parce qu’ils ont compris les explications qu’il leur a données, relativement surtout à sa candidature à la présidence du Pdci au 12è congrès dernier. Ils l’ont encouragé à se mettre davantage au service de son parti, comme il l’a toujours fait depuis plus de 30 ans. Comme on le voit, l’homme politique qu’il est, était allé s’expliquer avec sa base sociologique. C’est après le rejet de sa candidature à la présidence de la Région du n’Zi que M. Kouassi Yao avait déclaré sa candidature à la présidence du Pdci-Rda, lors d’une conférence de presse à l’Hôtel Ivoire, en janvier dernier. A la vérité, personne ne l’avait pris au sérieux, pensant à un coup de bluff, un coup de gueule de sa part. C’est son apparition aux côtés des candidats Djédjé Mady et KKB, dans la cadre de l’ARD, qui lui a valu toutes les attaques malveillantes d’ingrat et de renégat pour avoir osé se présenter contre Bédié, son bienfaiteur, dont il a été le SG à la présidence à la République. De là, on le soupçonnera aussi d’être la taupe, le sous-marin de Bédié pour torpiller l’ARD. Tout y est passé, surtout lorsque sa candidature a été rejetée pour ‘’indigence’’, le non- paiement des 18 millions de contribution au financement du congrès exigés des candidats. On s’attendait à le voir raser les murs et se murer dans le mutisme. Mais, c’est mal connaître l’homme qui, malgré ce déboire, n’a été tenté ni par le repli sur soi, ni par l’isolement politique. A l’occasion de ses 65 ans, il a rencontré les responsables de son parti et ses parents pour lever les équivoques, dissiper les incompréhensions et les malentendus.

JMK

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires