Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Fatigué d’être "la cinquième roue du carrosse", l’UDCY quitte le CNRD et la LMP
Publié le lundi 18 novembre 2013  |  AIP


Retour
© Abidjan.net par Prisca
Retour des exilés : Mel, Appiah et Henriette Lagou ont foulés le sol d’Abidjan
Mercredi 25 avril 2012. Abidjan. Riviera 3. Rentrés d`exil, Mel Eg Théodore (photo), Kabran Appiah et Henriette Lagou ont été reçu au siège de l`UDCY


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Ne voulant plus être "la cinquième roue du carrosse" au sein du Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD) et de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), selon son président fondateur, Mel Théodore, l’Union démocratique et citoyenne (UDCY), a décidé de prendre ses distances vis-à-vis de ces deux coalitions de partis politiques de l’opposition dont il était jusque-là membre.

"Nous sommes les bœufs de trait et non la cinquième roue du carrosse", a asséné, samedi, Mel Théodore, donnant l’annonce du retrait de son parti de ces deux regroupements. "Nous redevenons un parti indépendant qui assume ses positions", a-t-il ajouté.

Pour le président de l’UDCY, son parti mérite davantage de respect et c’est pourquoi, il appelle les militants à créer une autre dynamique, en vue de son repositionnement.

Créé en 2006 autour du FPI de Laurent Gbagbo (alors au pouvoir), pour contrebalancer, entre autres, le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) dans la bataille de représentativité avant les élections de 2010, le CNRD est une fédération de partis politiques et d’organisations de la société civile se disant engagés "dans la lutte de résistance pour la libération nationale", en créant entre autres "un cadre d’actions concertées pour la restauration de la souveraineté nationale et de la démocratie en Côte d’Ivoire".

La Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), née en janvier 2012, est elle constituée de partis politique sortis du CNRD et de la défunte majorité présidentielle (LMP) formée autour du FPI dans le cadre de la présidentielle de 2010.

Il s’agit notamment de l’UDCY de Mel Eg Théodore, du MNC Alternative d’Appiah Kabran, le Cap-UDD de Gervais Coulibaly et du RPC d’Henriette Lagou. Ces formations, se désolidarisant de leurs alliés du CNRD et de la LMP qui rechignaient encore à s’asseoir à la table de discussion, avaient constitué cette plateforme pour renouer le dialogue politique avec le pouvoir, rappelle-t-on par ailleurs.

"Nous sortons, mais le cordon ombilical n’est pas coupé", a toutefois tenu à indiquer le président de l’UDCY qui a estimé avoir joué sa partition et qu’il ne serait donc pas opportun de le taxer d’"hypocrite".


(AIP)
kg/kkp/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires