Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

UAO Bouaké : Traoré Abdoul Massandjé de l’UFR sciences médicales lauréate de l’édition 2014 du Prix d’excellence "Miss Intellect"
Publié le lundi 6 octobre 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Traoré Abdoul Massandjé de l’UFR sciences médicales a été élue "Miss Intellect" de la première édition du prix d’excellence de l’université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké lors d’une cérémonie organisée mercredi au sein de l’institution e, présence de la marraine, l’Ambassadeur Denise Houphouët-Boigny, déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.

Mlle Traoré Massadjé a reçu comme récompense un stage d’un mois au siège de l’UNESCO à Paris, offert par l’Ambassadeur Denise Houphouët-Boigny, la somme de 500.000 FCFA remise par le président de l’UAO, une montre, un stylo de luxe et une clé USB avec le logo de l’UNESCO, un abonnement internet d’un an (le tout offert par la Chaire UNESCO de Bioéthique de l’UAO) et 50.000 FCFA, don de la directrice-coordonnatrice du Programme national de cohésion sociale), un complet de pagne offert par la directrice du CROU de Bouaké.

Deux autres lauréates, Kouamé Akissi Gisèle de l’UFR Communication, Milieu et Société et Nonwanon Sopy Hermine de l’UFR des Sciences économiques et développement ont été désignées, pour leur part, "Miss Intellect UFR". Les deux lauréates ont reçu chacune un stage d’un mois au siège de l’UNESCO à Paris, 50.000 FCFA offerts par la directrice-coordonnatrice du Programme national de cohésion sociale (PNCS), le Pr Mariatou Koné, un complet de pagne de la directrice du CROU de Bouaké, Mme Thérèse Brou, 200 000 FCFA offerts par le président de l’université, un stylo de luxe et une clé USB avec le logo de l’UNESCO offert par la Chaire UNESCO de bioéthique de l’UAO.

La marraine a félicité les lauréates, estimant qu’elles font honneur à la femme. "Cultivez certes l’excellence, mais aussi les autres valeurs telles que l’humilité et l’intégrité", a déclaré l’Ambassadeur Denise Houphouët-Boigny, avant de remercier le président de l’université Alassane Ouattara, le Pr Lazare Poamé, pour le choix portée sur sa personne comme marraine de la cérémonie.

Pour sa part, le Pr Poamé a expliqué qu’à travers ce prix d’excellence, c’est "célébrer ce qu’il y a de plus grand et de plus beau en l’être humain en lui appliquant le principe polémogène de la distinction positive".

"Il s’agit de célébrer les valeurs qui fondent et fécondent l’humanité pensante", a-t-il ajouté, soulignant que l’intellect est "ce topo où se délectent l’entendement et la raison, s’efforçant de surmonter leurs contradictions afin de faire passer l’être-là de la belle femme, de l’existence inauthentique à l’existence authentique".

Le président de l’UAO a, par ailleurs rendu hommage à toutes les femmes qui font l’histoire et qui sont de véritables moteurs de développement, notamment la marraine de l’édition 2014 du prix d’excellence.

Première femme ivoirienne professeur de Chimie et ancienne directrice générale des Enseignements supérieurs, l’Ambassadeur Denise Houphouët-Boigny, a-t-il dit, a été l’artisane des premières grandes réformes préfigurant l’avènement du système LMD.

(AIP)
kp
Commentaires


Comment