Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Lutte contre le paludisme: Plus de 1285 femmes enceintes reçoivent des soins gratuits
Publié le mercredi 24 decembre 2014  |  L’Inter
Comment




Grâce à la Fondation Dr Javad Nurbakhsh, qui intervient dans le volet communautaire de la lutte contre le paludisme, plus de 1285 femmes enceintes du district sanitaire d’Akoupé, dirigé par Dr Touré Fatoumata épse Bamba, ont reçu leur dose de Sp2 pour protéger leur grossesse.
Selon Mme Maud Assalé Koffi, superviseur de la Fondation Dr Javad, les Sp2 sont les seuls comprimés qui peuvent protéger une femme enceinte du paludisme, première cause d’hospitalisation, de mortalité et de morbidité dans les structures sanitaires de la Côte d’Ivoire. «C’est gratuitement que nous organisons des consultations prénatales foraines dans tout le district sanitaire d’Akoupé sur un rayon de 160 km, dans le cadre du projet Fonds mondial Malaria Round 8 Phase 2. Nous partons dans les localités situées à plus de 5 km d’un centre de santé, avec l’appui de Care International Côte d’Ivoire, du Fonds mondial et du district sanitaire, pour organiser ces séances dans des villages, campements et hameaux en faveur des femmes enceintes. Au cours de ces activités, que nous organisons avec des sages-femmes diplômées d’Etat, des infirmiers et des médecins, nous volons, non seulement au secours des femmes enceintes qui ne peuvent avoir des soins à cause de la distance ou des moyens, mais aussi des enfants de 0-5 ans. Dans certains cas c’est toute la population qui est consultée gratuitement», explique Mme Maud Assalé.

Débuté dans le district sanitaire d’Akoupé depuis le mois de juin 2014, grâce à Care International et le financement du Fonds mondial cette activité a permis, en dehors des Consultations prénatales (Cpn) foraines qui se tiennent mensuellement, et des doses de médicaments pour les protéger contre le paludisme, de sensibiliser les femmes enceintes par des relais communautaires de la Fondation Dr Javad sur cette grave maladie. «En plus, nous donnons des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action aux femmes enceintes et aux enfants de 0 à 5 ans, lors de ces Cpn foraines grâce au district sanitaire. En moyenne, ce sont 50 femmes enceintes qui viennent aux consultations organisées» précise la superviseur de la Fondation Dr Javad.

Plusieurs villages du district sanitaire d’Akoupé ont déjà reçu la visite de la Fondation, dans le cadre de ce projet qui a cours jusqu’en fin décembre 2014. «Nous partons dans des localités où parfois des motos ne peuvent pas arriver. Des fois, des femmes enceintes parcourent près de 15 km à pied, d’autre empruntent des moto-taxis à plusieurs pour venir à ces consultations gratuites. Les femmes, tout comme les chefs de communautés nous supplient généralement de revenir pour les consulter, leur donner des médicaments et des moustiquaires. Malgré toutes les difficultés que nous vivons pour réaliser les activités, c’est avec passion que nous venons vers ces populations, car il s’agit de sauver des vies», conte avec plaisir Yapi N’da Casimir, le chef des relais communautaires de la ville d’Akoupé.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment