Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des opérateurs économiques chinois vont créer au moins 1000 emplois à San Pedro
Publié le vendredi 10 juillet 2015  |  AIP
Comment




San Pedro – Des investisseurs privés chinois ayant séjourné à San Pedro mardi et mercredi ont décidé d’y réaliser d’importants projets en cimenterie, logements, microfinance et en construction d’un marché de gros de produits chinois.

Ces informations ont été livrées par l’homme d’affaires ivoirien, Anoblé Félix, à la fin du séjour de la délégation chinoise dont il a suscité la venue. Elle était conduite par le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Chenzhou à Shangai, Peng Jin Bao, également président de Shangai Xuan Juan Investment Group et président de la Fondation "Une bourse, une éducation".

Environ 1000 emplois directs seront générés par des projets concernant une usine de ciment, une usine de dragage de sable, une opération immobilière, la mise en place d’une microfinance, et de la création d’un marché de gros de produits chinois, a affirmé Anoblé Félix.

Le premier projet, la construction d’une usine de ciment d’une capacité d’un million de tonnes se fera en trois phases. La 1ère phase permettra d’obtenir une capacité de 250.000 tonnes, suivie de 500.000 tonnes pour la seconde, et 250.000 tonnes pour dernière phase.

Le second projet est la construction de 1000 logements à San Pedro et de 1000 autres à Abidjan. Les sites concernés à San Pedro ont été visités par les opérateurs chinois et leur hôte ivoirien.

Le 3ème projet évoqué est la construction d’une drague de sable sur le fleuve San Pedro. Elle aidera à arrêter l’érosion marine accentuée par l’enlèvement du sable de plage qui sera remplacé par le sable de lagune pour les besoins de construction.

Il est prévu au plan économique et social, la mise en place par le Groupe de Peng Jin Bao d’une microfinance pour la région de San Pedro, avec deux fédérations d’associations de femmes, à savoir "Banoudo" et "Alid", regroupant des milliers de femmes.

La Chambre de commerce et d’industrie de Chenzhou va également construire, selon M. Anoblé, un marché de gros de produits de Chine à San Pedro. Pour ce projet, deux femmes de la région iront en Chine après le Hadj pour démarrer une coopération avec les opérateurs chinois.

«Cette démarche auprès d’opérateurs économiques chinois est pour nous une réponse à l’appel du Président de la République, SEM Alassane Ouattara, qui nous avait mis en mission quand il décidait de dire +Nous allons créer de l’emploi pour la jeunesse+ », a déclaré Anoblé Félix.

Dans six mois, les premiers projets verront le jour, a indiqué l’homme d’affaires ivoirien, notant qu’au plan administratif, l’opérateur chinois a créé dès son arrivée en Côte d’Ivoire l’entreprise qui va se charger du financement et de la réalisation de ces projets.

« Notre objectif est de faire de San Pedro à l’image de l’une des grandes villes de Chine appelée Shanghaï, et travailler à ce que San Pedro soit la ville lumière de la Côte d’Ivoire », a déclaré M. Peng.

jmk/cmas
Commentaires


Comment