Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le programme de suivi des ex-combattants ivoiriens coûtera 15 milliards de FCFA
Publié le jeudi 27 aout 2015  |  APA
Lancement
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Lancement de la Campagne Nationale de Sensibilisation des Ex-combattants par l’ADDR
Lancement de la Campagne Nationale de Sensibilisation des Ex-combattants par l’Autorité pour le Désarmement, la Démobilisation, la Réintégration des Ex-combattants (ADDR) ce mercredi 11 février à Anyama; sous la présidence M. Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur."
Comment




Bondoukou - Le Programme de suivi des ex-combattants ivoiriens, coûtera 15 milliards de FCFA a annoncé, jeudi, à Bondoukou à plus de 400 km au Nord-Est d’Abidjan, Edouard Kéhi, Conseiller du Coordonnateur de la cellule de coordination et de suivi de la réinsertion (CCSR) des ex-combattants.

« Il faut 15 milliards FCFA pour le Programme de resocialisation des ex-combattants géré par la CCSR », a déclaré M. Kéhi lors d'une cérémonie de fin de formation de 29 ex-combattants bénéficiaires du Programme de réinsertion aux métiers du bâtiment.

Sur ce montant de 15 milliards FCFA, a-t-il expliqué, « l'Etat va mobiliser 7 milliards de FCFA et nous comptons sur les partenaires au développement à hauteur de 8 milliards de FCFA ».

Une trentaine de stagiaires ont reçu durant quatre mois une formation pratique entre autres en électricité, maçonnerie, peinture et plomberie sur un chantier-école à l'issue duquel, ils ont reconstruit un bâtiment.

« Le chantier est un moyen de formation pratique qui met le stagiaire au centre de son apprentissage », a-t-il expliqué à propos de ce chantier, le premier du genre mis en place par la CCSR.
Ces stagiaires ont reçu au terme de leur formation, une attestation, un kit d'installation et une somme de 800 000 FCFA.

Dirigée par Chrisitian Ago Kodia, la Cellule de coordination et de suivi de la réinsertion (CCSR) des ex-combattants a été créée fin juin 2015 pour remplacer l'Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la Réintégration (DDR) des ex-combattants qui a accompli en deux ans, sa « mission avec succès ».

Elle a notamment pour missions, l'organisation et la coordination des activités de resocialisation menées, par ailleurs, par le Ministère de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l'enfant, la gendarmerie nationale, l'Institut national de Santé Publique, la Croix Bleue ou toute autre structure nationale ou internationale.

La CCSR assure également la gestion de la base de données et le référencement aux structures spécialisées de mise en œuvre des activités de réinsertion des ex-combattants, ainsi que celle des conventions conclues par l'ADDR.

SY/ls/APA
Commentaires


Comment