Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

La direction régionale de la santé veut impulser une nouvelle dynamique aux activités de planification familiale
Publié le vendredi 28 aout 2015  |  AIP
Comment




San Pedro - La direction régionale de la santé et de la lutte contre le sida du Gbôklè-Nawa-San Pedro (Sud-Ouest) a organisé, de mercredi à jeudi, à San Pedro une réunion de ses cinq coordinations de la santé de la reproduction et de la planification familiale, dans le but d'impulser une nouvelle dynamique aux activités de planification familiale dans la région et y améliorer la santé de la mère et de l’enfant conformement aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Initiée avec l’appui de ses partenaires, Médecins du monde (MDM) et le Fonds d es Nations-Unies pour la population (UNFPA), cette réunion de coordination est partie du constat que les chiffres concernant la santé de la mère et de l’enfant sont très bas dans la région sanitaire de San Pedro et que le taux de mortalité maternelle y est élevé.

Selon le responsable du service des actions sanitaires de la Direction régionale de la santé de San Pedro, Dr Doumbia Soumaïla, « en 2013 la prévalence contraceptive était à 5% dans la région contre 16.7% au niveau national » et la région sanitaire de San Pedro est la troisième région avec le taux de mortalité maternelle le plus élevé, notamment 76 décès pour 10 000 naissance vivantes.

Le Directeur régional de la santé et de la lutte contre le Sida de San Pedro, Dr Yao Bi Gala, a insisté afin que les partenaires acceptent dans ce Programme de santé de la reproduction que tous les prestataires de la santé, autant les médecins, les sages-femmes que les infirmiers, puissent accomplir certains actes simples de pose d’implants de contraception et d’autres, afin d’accroître l’accessibilité des populations aux soins et aux contraceptions.

A la suite des présentations des bilans des activités des coordinations des districts sanitaires de Soubré, San Pedro, Sassandra, Gueyo et Tabou, l’atelier a fait d’autres propositions qui doivent faire l’objet d’un plan de mise en œuvre et le suivi par la Direction Régionale de la Santé.

(AIP)

jmk/ask
Commentaires


Comment