Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

L’ABEP-CI lance à San Pedro l’opération ‘’un planteur, son attestation de plantation’’
Publié le dimanche 8 novembre 2015  |  AIP
Comment




San Pedro – L’association pour le bien-être des paysans de Côte d’Ivoire (ABEP-CI) a lancé officiellement vendredi dans le village de Pont Nero l’opération "un planteur, son attestation de plantation’’, dans le but d’encourager les planteurs de la région à s’engager dans le processus d’immatriculation de leur plantation afin d’obtenir le certificat foncier rural.

Le président de l’ABEP-CI, Younoussa Zabsoré, a expliqué que l’initiative de son association vise à sécuriser les plantations des planteurs de sorte à éviter les conflits fonciers et permettre aux propriétaires terriens et aux producteurs qui exploitent une terre d’avoir des documents qui les protègent mutuellement. Selon lui, les 2300 membres de son association seront les premiers à être sensibilisés et progressivement le projet va s’étendre à l’ensemble de la région de San Pedro et aux régions de la Côte d’Ivoire.

Le Chef du foncier rural d e la direction régionale de l’agriculture de San Pedro, Sika Kouakou, a salué l’action de l’ABEF-CI qui, selon lui, "aide par cette initiative la direction régionale de l’agriculture à sensibiliser les planteurs, même les plus éloignés, sur la nécessité d’aller au certificat foncier en permettant de régler déjà à la base les conflits entre les producteurs et les propriétaires terriens ».

Selon Sika Kouakou, cette aide de l’ABEP-CI est d’autant importante que depuis 1998 que le projet du certificat foncier rural a été lancé en Côte d’Ivoire, la région de San Pedro n’est qu’à six certificats fonciers délivrés, démontrant le peu d’empressement des planteurs à s’engager dans ce processus, auquel tient le gouvernement.< br />
La direction régionale du Conseil du café-cacao (CCC) a apporté son soutien au projet de l’ABEP-CI par la présence d’une forte délégation conduite par le délégué régional, Lioda Armand, qui a souligné que l’étape d’obtention de l’attestation permet aux interlocuteurs du planteur de savoir qu’il exploite effectivement une plantation qui existe.

(AIP)
jmk/ask
Commentaires


Comment