Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Abengourou: Le vigile condamné à 10 ans de prison ferme pour avoir dévalisé son patron
Publié le jeudi 28 janvier 2016  |  AIP
Comment




Abengourou - Kindé Dominique, 19 ans, vigile, a été condamné mercredi par le tribunal de première instance d’Abengourou à dix ans d’emprisonnement ferme pour s’être rendu coupable de vol de son employeur, Sétongui Fabien, avec la complicité de son frère aîné, Kindé François, et d’un autre quidam du nom d’Adama Pagandou dit Soulé.



Selon le ministère public, profitant de l’absence du propriétaire des lieux, les trois personnes ont fait main basse sur ses économies estimées à 5,1 millions de FCFA gardée dans sa chambre à coucher. Comme cela ne suffisait pas, ils se sont livrés à une partie de beuverie avec la boisson récupérée dans le réfrigérateur de leur victime en prenant soin de briser les bouteilles vides avant de prendre le large.



Pour dissiper tout soupçon, le vigile est ligoté et abandonné sur le lieu de l’acte. Mais, cette machination sera vite découverte lorsque la victime, informée depuis Agnibilékrou où elle se trouvait, appelle son vigile au téléphone pour en savoir plus sur ce qui s’est produit à son domicile.



Mais au lieu de ce dernier, le maître des leiux a plutôt affaire à son ainé, Kindé François, qui, dans sa fuite, a emporté le téléphone portable du cadet. Il lui est donc demandé de rentrer immédiatement sur Niablé où il sera mis aux arrêts en même temps que son jeune frère. Ces derniers dénoncent le troisième larron, Adama Soulé, qui lui sera également appréhendé et déféré devant la justice en compagnie de ses acolytes.



Lors de leur comparution, ces prévenus qui ont fait quelques difficultés à reconnaitre les faits, finissent par avouer leur culpabilité. Outre les dix ans d’emprisonnement ferme, les prévenus paieront à l’Etat 500 000 FCFA d’amende. La justice a également prononcé à leur encontre trois ans d’interdiction de paraître sur le territoire ivoirien.



AIP

Rkk/kp
Commentaires


Comment