Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Une dizaine de compteurs d’eau volés en une nuit à Niakaramadougou
Publié le mardi 1 novembre 2016  |  AIP
Comment


Des individus non identifiés, profitant d'une coupure d'eau, ont emporté une dizaine de compteurs de la Société de distribution de l'eau en Côte d'Ivoire (SODECI) alimentant un pâté de maisons au quartier "Plateau" de Niakaramadougou, a constaté l'AIP.

Sept compteurs d'eau de la SODECI alimentant un bloc de logements dont celui de M. Pierre Nakahouélé Koné, premier adjoint au maire de Niakaramadougou, ont été emportés par des inconnus.

Selon plusieurs témoignages concordants, ils ont profité d'une coupure d'eau survenue dans la nuit de dimanche à lundi au quartier "Plateau" de la localité. « Notre quartier a grouillé de monde tout au long de cette nuit électorale à cause de la proximité du siège de la CEI locale. Nous ne comprenons donc pas comment ces individus ont pu opérer en toute quiétude sans être vus cette fois-ci », s'est interrogée l'épouse de l'adjoint au maire Koné, évoquant la récurrence des vols de compteurs d'eau.

Une recrudescence inquiétante pour plusieurs abonnés de la SODECI à Niakaramadougou. Ceux-ci accusent la compagnie de complicité avec les malfrats à cause de son inaction et surtout parce qu'elle est la seule utilisatrice et vendeuse de l'appareil, objet de convoitise.

Le responsable de la SODECI à Niakaramadougou, M. Ouattara Namory, évoquant plus de 100 compteurs d'eau volés depuis 2016 et réagissant face aux suspicions des populations à l'égard de son service a exhorté les clients à construire des regards en vue de protéger cet appareil utilisé dans la fourniture des foyers en eau potable.

Le contrat liant le client à la SODECI stipule que « l'abonné doit prendre à ses risques et périls, toutes les précautions utiles pour garantir son compteur contre les retours d'eau chaude, les chocs, le vandalisme, le vol et les accidents divers ».


jbm/kkf/cmas
Commentaires


Comment