Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Remous sociaux : Ouattara et Bédié déplorent la revendication avec les armes
Publié le mercredi 22 fevrier 2017  |  APA
Alassane
© Abidjan.net par CK
Alassane Ouattara rencontre son principal allié politique Henri Konan Bédié
Mercredi 22 février 2017. Abidjan. Le Président de la République, Alassane OUATTARA, s’est entretenu en fin de journée, au Palais de la Présidence de la République, avec son principal allié politique, Henri Konan BEDIE, président du PDCI-RDA.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié ont déploré, mercredi soir à Abidjan, « la manière de revendiquer en brandissant les armes ».

« Nous avons déploré la manière de revendiquer en brandissant les armes (…) nous avons préconisé la patience », a indiqué l’ex-chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA au terme d’un entretien d’environ une heure d’horloge avec son «frère» Alassane Ouattara.

Le président du plus vieux parti ivoirien justifiant cette visite a souligné qu’après une absence de près de tois mois à Abidjan, il a « décidé de revenir voir mon frère (…) pour en savoir davantage » sur les remous sociaux notamment des mutineries, la grogne sociale dont celle des fonctionnaires.

« Il s’est passé beaucoup de choses, des événements regrettables », a dénoncé Henri Konan Bedié qui quitte Alassane Ouattara étant rassuré que le « navire tient bon ».

« Il faut créer les richesses avant de les partager. La Côte d’Ivoire a besoin de la paix, sans paix rien n’est possible », a conclu M. Bédié réaffirmant son « soutien ferme » à Alassane Ouattara, son allié au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) .

SY/ls
Commentaires


Comment