Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La vente du « Tchapalo », une activé rentable à Bouna
Publié le lundi 3 avril 2017  |  AIP
Comment


Bouna - La vente du « Tchapalo », bière locale faite à base de sorgho est une activé rentable à Bouna qui peut rapporter au moins 20 000 francs CFA par jour, a appris l'AIP lundi, auprès des femmes exerçant dans ce secteur.

L'une des plus célèbres fabricantes de cette boisson dans la ville, Dah Kidefnan dont la technique et le savoir-faire sont de notoriétés, affirme bien gagner sa vie dans cette activité.

« Si on a rien fait, ça n'a pas marché, on peut avoir au moins 20 000 francs par jour, déclare Dame Kidefnan, exerçant dans ce domaine depuis plus d'une vingtaine d'années.

Encore appelée « Tanhann » en lobi, cette boisson locale est tant prisée par certaines populations qui ne tardent pas à prendre d'assaut le quartier Gborontchara, quartier populaire lobi de Bouna où cette bière se vend par excellence.

L'heure à laquelle ces centaines de cabarets de ce quartier sont inondés par des clients venant « se mettre à l'aise » n'échappe d'étonner. Ces lieux sont déjà envahis dès 7 heures comme tente de l'expliquer un adulateur.

« On vient vite parce que ça finit vite. Souvent, on n'en trouve même pas », a-t-il confié.


on/fmo
Commentaires


Comment