Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Renforcement de la sécurité intérieure:Le PNUD et le gouvernement volent au secours de la Côte d’Ivoire
Publié le mardi 4 avril 2017  |  Le Quotidien d’Abidjan
Le
© Le Quotidien d’Abidjan par DR
Le programmes des Nations-Unis pour le développement (PNUD) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont remis du matériels à la police nationale le 30 mars 2017 à l’école nationale.
Comment


Le Programmes des Nations-Unis pour le développement (PNUD) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont décidé de conjuguer leurs efforts afin d’aider le gouvernement à renforcer sa sécurité intérieure. C’est dans ce cadre de renforcement des capacités de la police nationale qu’une remise de matériels constitués de véhicules et d’autres équipements didactiques a eu lieu hier 30 mars 2017 à l’école nationale de police sise à Cocody. Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie notamment l’ambassadeur du Japon Kawamura Hiroshi, Kouyaté Youssouf, directeur général de la police nationale, Luc Grégoire, directeur pays du PNUD en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kato, vice-président senior de la JICA. A ces matériels, il faut ajouter la construction de nombreuses salles de formation continue dans les districts et préfecture de police d’Abidjan et de l’intérieur. Ce projet qui s’élève à hauteur de 1.8 milliards est mis en œuvre par le PNUD et financé à plus de 80% par la JICA. Selon le représentant résident, ce projet permettra en définitive à la police ivoirienne à se mettre au niveau des standards internationaux. « C’est un honneur pour le système des Nations-Unis en général et du PNUD en particulier d’aider la police ivoirienne à relever les défis sécuritaires et judiciaires. Les conditions de sécurité est essentielle pour une société consensuelle pour une émergence. Il faut consolider les acquis et améliorer les actions de justice et de cohésion sociale » a estimé Luc Grégoire. A sa suite, le vice-président sénior de la JICA a fait savoir que le gouvernement japonais est toujours aux côtés de l’Etat ivoirien et de l’Afrique pour juguler les menaces de déstabilisation. Selon lui, il est bon que les policiers ivoiriens soient formés pour une meilleure relation entre les forces de sécurité et les populations. Quant à l’ambassadeur du Japon Kawamura Hiroshi, il insisté sur le fait que son pays va aider la Côte d’Ivoire à réaliser les cinq principaux axes du programme national de développement (PND) allant de 2016 à 2020. Pour rappel, ce projet de renforcement des capacités de la police nationale sera mis en œuvre sur la période de trois ans.
Bertin Mambo
Commentaires


Comment