Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le PNUD initie la phase 2 du projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale
Publié le mardi 4 avril 2017  |  PNUD
Renforcement
© Autre presse par DR
Renforcement des capacités des forces de police par le PNUD avec le financement de la JICA
Dans le cadre du programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Police Nationale bénéficie d’un appui à travers le Projet d’appui à la Formation Continue de la Police Nationale (PAFC), financé par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).
Comment


Dans le cadre du programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Police Nationale bénéficie d’un appui à travers le Projet d’appui à la Formation Continue de la Police Nationale (PAFC), financé par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).

Ce projet, dont la mise en œuvre est assurée par le PNUD en partenariat avec la Direction Générale de la Police Nationale, (DGPN), et l’ONUCI, vise entre autres à renforcer les capacités professionnelles et opérationnelles des fonctionnaires de police par la formation continue.

En mission en Côte d’Ivoire depuis le 25 mars, à la faveur de la Conférence Internationale sur l’Emergence de l’Afrique (CIEA), le Vice-Président Senior de la JICA, Hiroshi Kato, a assisté à la cérémonie marquant le lancement de la seconde phase du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités de la Police Nationale, en compagnie de S.E.M Kawaruma Hiroshi, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en Côte d’Ivoire. Etaient présents, M. Luc Grégoire, Directeur Pays du PNUD en Côte d’Ivoire, M. IImura Tsutomu, Représentant Résident de la JICA en Côte d’Ivoire. A leurs côtés, le Directeur Général de la Police Nationale, Kouyaté Youssouf et l’Inspecteur Général Cissé Lanciné, Représentant le Ministre Ahmed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Président de ladite cérémonie.
« La phase 1 du Projet qui s’est déroulée de 2013 à 2015 a consisté à une série de de formations continues pour 3900 policiers en fonction. La phase 2 qui vient d’être lancée en décembre 2016, marque la détermination de la partie ivoirienne d’assurer le recyclage des policiers dans le contexte de transfert des compétences par l’Opération des Nations Unies en CI (ONUCI) » s’est exprimé M. Hiroshi Kato
Pour rappel, le présent projet est la contribution du PNUD et de ses partenaires (notamment l’Agence Japonaise de Coopération Internationale, la Police des Nations Unies, et le Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité), à la réponse au défi de la sécurité et de la cohésion sociale. Il vise à contribuer à la restauration de l’autorité et la légitimité des services de la sécurité intérieure à travers le renforcement du professionnalisme de ceux-ci par la formation continue.
« Notre conviction au PNUD demeure que la stratégie de formation continue permette d’asseoir les bases d’une police nationale professionnelle, soucieuse des valeurs d’éthique et de déontologie dans l’accomplissement de ses missions auprès des populations, mais aussi et surtout capable de s’adapter aux changements contextuels » selon M. Luc Grégoire.
Intervenant au nom du Ministre d’Etat, Ahmed Bakayoko et du Gouvernement de Côte d’Ivoire, l’Inspecteur Général Cissé Lanciné a adressé les remerciements aux partenaires, le PNUD et la JICA, ainsi que l’ONUCI pour cet appui à la police nationale. Cet appui, acquis dans le cadre du projet vient pour renforcer les capacités fonctionnelles et opérationnelles de de la police. Il est composé de matériels roulants, matériels informatiques et de bureau ainsi que des salles de formation équipées, pour 16 services de police.
« J’exhorte les bénéficiaires de ces équipements à en prendre un grand soin et en faire bon usage » a-t-il conclut.
De façon spécifique, le projet se propose de (i) Renforcer les capacités nationales en programmation, mise en œuvre, suivi et évaluation de programmes de formation continue de la police nationale ; (ii) Renforcer le dispositif opérationnel de formation continue de la police nationale ; (iii) Améliorer le professionnalisme et l’image de travail du policier.
Le projet sera mis en œuvre sur une période couvrant 3 années, de novembre 2016 à mars 2019. Son coût est de 3 millions USD (environs 1.800.000.000 de FCFA)
Commentaires


Comment