Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture à Abidjan du 5è Forum international des transports et des infrastructures économiques
Publié le mardi 23 mai 2017  |  APA
Ouverture
© Autre presse par DR (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Ouverture à Abidjan du 5è Forum international des transports et des infrastructures économiques
Comment


La 5è édition du Forum international africain du salon des transports et des infrastructures économiques s’est ouverte, mardi après-midi à Abidjan, autour du thème, ‘’quels systèmes, logistiques et infrastructures de transport pour une Afrique émergente ?’’, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre ivoirien des transports Amadou Koné a souligné que ‘’les africains ont compris la nécessité de se mettre ensemble pour faire face aux défis majeurs de notre continent, parmi lesquels les questions liées à la mobilité, à la logistique et aux infrastructures’’.

‘’Ces éléments clés de l’économie impacte en effet de façon directe et le quotidien de nos populations’’, a poursuivi M. Koné, également représentant le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, Parrain de cette activité.
Par ailleurs, le ministre ivoirien des transports a fait observer que ‘’malgré les nombreux efforts politiques entrepris au niveau continental et régional, l’Afrique a encore du mal à amorcer une réelle intégration économique’’.

Cette situation, a-t-il expliqué est liée, entre autres, à la faiblesse des échanges intra-communautaires due au coût élevé du transport inter-Etats de marchandises et de passagers, la multiplicité des procédures aux frontières, source de perte de recette douanière.

La durée et le coût des procédures de transit portuaire, la qualité des infrastructures routières sur les corridors inter-Etats parfois même interrompu ou inexistant, les multiplicités des points de contrôles sur les corridors routiers et des pratiques anormales limitant la libre circulation des personnes et des biens, figurent aussi sur la liste des difficultés.

Auparavant, le Secrétaire d’Etat marocain auprès du ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Mohamed Najib Boulif, relevant ‘’l’excellente’’ relation entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, s’est félicité de l’avènement de ce Forum qui peut selon lui, aider à améliorer le système des transports en Afrique.

Quinze entreprises marocaines participent à ce Forum qui s’achève jeudi. Selon la Directrice générale d’Afrika Transtour et Commissaire générale de ce Forum, Magnatié Bamba, ‘’ c’est un événement destiné à un partage d’expériences qui permettra également aux exposants de mettre en exergue leur savoir-faire’’.

Au plan scientifique, plusieurs panels sont au menu de cette 5è édition. Ces panels permettront d’aborder plusieurs thématiques dont ‘’transports et développement durable: la mobilité aujourd’hui et demain’’, ‘’la professionnalisation des transports’’, ‘’transports et innovation’’, a expliqué le Président du Comité scientifique, Siélé Silué.

‘’Transports, logistiques et intégration régionale’’ ainsi que le ‘’financement des transports : de l’investissement au fonctionnement’’ et la ‘’contribution du transport pour booster le tourisme dans nos états africains’’, sont également des thèmes inscrits au menu de cet événement qui attend au total 10 000 participants et visiteurs.

LS/APA
Commentaires


Comment