Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Formation à Yamoussoukro de la Commission Sécurité et Défense à un meilleur contrôle parlementaire
Publié le jeudi 25 mai 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Un atelier initié par le Conseil national de sécurité (CNS) à l’intention de la commission Sécurité et Défense de l’Assemblée nationale a débuté ses travaux mercredi, à Yamoussoukro, en vue renforcer les compétences et capacités des membres de la commission sur le contrôle parlementaire du secteur de la sécurité en Côte d’Ivoire.

Le représentant du directeur du CNS, Christian Agoh a indiqué qu’il s’agit de donner les outils nécessaires aux élus du peuple, pour exercer leur mission d’amendement et de législation, de contribuer au débat parlementaire en mettant les citoyens au cœur des activités et de la sécurité.

« Il s’agit surtout de recueillir les propositions des députés pour que le CNS puisse en tenir compte par leur qualité de propositions », a déclaré Christian Agoh. Ce, pour sécuriser le développement social et de bienêtre de l’humain. Il a émis son souhait de tendre la formation à toutes les commissions de l’Assemblée nationale.

Le président de la commission Sécurité et Défense de l’Assemblée nationale, Sidiki Konaté a rappelé qu’un pays fort doit avoir des institutions fortes. « Le président Alassane Ouattara a donné le cap et le président de l’Assemblée nationale a orienté le Parlement vers cette donnée », a confié le député de Man qui a exhorté ses pairs à s’approprier la formation pour aider le chef de l’État à stabiliser le pays qui sort d’une longue crise.

La formation va durer quatre jours et porte sur divers sujets sécuritaires, dont les mutations du concept de sécurité et les défis qu’elles représentent pour les parlementaires, les défis du contrôle parlementaire du secteur de la sécurité, la loi de programmation militaire, le processus budgétaire en matière de défense et son contrôle par le Parlement, mécanisme d’acquisition et de contrôle des armes, et les défis à la sécurité en Afrique de l’Ouest et en Côte d’Ivoire.

L’atelier de renforcement des capacités des députés de la commission Sécurité et Défense s’inscrit dans cadre de la réforme N° 55 de la stratégie nationale de la réforme du secteur de la sécurité (RSS). Il bénéficie de l’appui du PNUD, de l’USAID et de la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES).

(AIP)
nam/fmo
Commentaires


Comment