Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Lutte contre les maladies épidémiques : 100 millions FCFA de matériel remis à la Côte d’Ivoire
Publié le mardi 13 juin 2017  |  APA
Lutte
© APA par Saliou AMAH
Lutte contre les maladies épidémiques : 100 millions FCFA de matériel remis à la Côte d’Ivoire
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a offert mardi, à Abidjan, au gouvernement ivoirien du matériel d’un montant de 100 millions FCFA, dans le cadre de l’appui à la vigilance aux frontières suite à la maladie à virus Ebola, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

‘’Ce projet qui couvre les zones frontalières et transfrontalières des pays de l’Union du fleuve Mano : Côte d’Ivoire, Guinée, Libéria, Sierra Léone, est financé par le gouvernement du Japon et mis en œuvre par le bureau Régional du PNUD basé à Dakar à travers ses 4 bureaux dont celui de la Côte d’Ivoire qui bénéficie d’une enveloppe d’environ 270 millions FCFA », a expliqué le Directeur Pays Adjoint du PNUD en Côte d’Ivoire, Luc Gnonlonfoun.

Poursuivant, il a indiqué que ces fonds visent « à renforcer les capacités des agents de sécurité et de santé exerçant entre la Côte d’Ivoire , le Libéria et la Guinée pour la surveillance et la prévention des maladies, à sensibiliser la population sur la nécessité de la cohésion sociale et du dialogue transfrontalier, à soutenir Des initiatives de relèvement communautaires portées par les jeunes et les femmes dans les zones frontalières ».

« L’efficacité qui a prévalu jusque-là dans la surveillance frontalière a beaucoup contribué à prémunir la Côte d’Ivoire de l’infection à Virus Ebola », a salué le Directeur Pays Adjoint.

L’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kawamura a fait remarquer que « les dures expériences vécues lors de la propagation de la maladie à virus Ebola ont dévoilé des aspects fragiles du système sanitaire et d’hygiène existant ».

D’où le soutien de son pays au renforcement des systèmes préventifs et d’alertes en vue d’intervenir de manière appropriée en cas d’urgence.

« La maladie à virus Ebola qui s’est déclarée pour la première fois en Afrique de l’Ouest en 2014 a été particulièrement fulgurante et a montré la nécessité pour nos pays de disposer de système de santé forts et résilients », a souligné à son tour, Pr Joseph Bi Vroh Benié, le Directeur de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) recevant le don au nom de l’Etat ivoirien.

Selon lui, « notre espace francophone a enregistré 2500 décès des suites de cette épidémie ». Ce don comprend entre autres des lits, des matériels sanitaires, des vélos, des outils informatiques.

Le projet régional dénommé "Soutenir et renforcer la surveillance médicale sous régionale post-Ebola et les Initiatives de Relèvement socio-économique en Afrique de l’Ouest" est financé par le gouvernement du Japon à hauteur de 4,5 million de dollars US qui représente plus de 2 milliards de Frs CFA .

La fièvre hémorragique Ebola survenue en 2014 dans la région ouest-africaine a fait plus de 11 000 morts avec le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone qui ont été les plus touchés lors de cette flambée, à en croire l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

SY/hs/ls
Commentaires


Comment