Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le ministre de l’Economie invite les payeurs à l’étranger à sauvegarder l’image et la crédibilité du Trésor
Publié le vendredi 7 juillet 2017  |  AIP
Agrobusiness:
© APA
Agrobusiness: Conférence de presse co-animée par le ministre de l’Economie et des finances Adama Koné, Assahoré Konan Jacques, président du comité de veille et Drissa Koné, administrateur séquestre
Mercredi 15 mars. Conférence de presse co-animée par le ministre de l’Economie et des finances Adama Koné, Assahoré Konan Jacques, président du comité de veille et Drissa Koné, administrateur séquestre au cabinet du ministre au Plateau.
Comment


Abidjan - Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné a invité jeudi les payeurs de Côte d’Ivoire à l’étranger à sauvegarder l’image et la crédibilité du Trésor public ivoirien à l’ouverture d’un séminaire de formation à leur intention à Grand-Bassam.

« Je voudrais saisir cette opportunité pour vous inviter à sauvegarder l’image et la crédibilité de notre institution tout en évitant d’exercer votre mission en dehors des réalités de votre environnement de travail. Je sais pouvoir compter sur votre sagesse, votre professionnalisme et votre rigueur », a-t-il dit s’adressant aux payeurs à l’étranger.

« Votre contribution est donc essentielle dans la mise en œuvre efficace de l’éco-diplomatie en vue de la mobilisation des ressources extérieures pour le financement de nos projets de développement », a ajouté M. Koné.

Le ministre Adama Koné a également salué la tenue de ce séminaire qui devrait permettre de réaliser une auto-évaluation du rôle joué par les payeurs auprès des représentations diplomatiques et consulaires.

Abordant dans le même sens, le directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Jacques Assahoré, a demandé aux payeurs d’avoir « constamment à l’esprit que l’une des missions essentielles du comptable public c’est de rendre compte, de produire sa comptabilité » parce que « certains restent encore à la traîne ».

Assahoré a par ailleurs soulevé la question de « conditions difficiles » de leurs missions tout en leur rassurant de son soutien. « Ce nouveau statut a ses contraintes que vous devez vous organiser à gérer en sachant que vous n’aurez pas forcément les moyens matériels et humains adéquats pour y faire face. Soyez rassurés, nous savons que vous exercez vos missions dans des conditions difficiles », a-t- signifié.

Il leur a demandé d’exposer l’ensemble de ces obstacles mais également de faire une autocritique et de s’inscrire définitivement dans le respect de l’orthodoxie financière et comptable.

Pour le budget 2017, les efforts de paiement attendus des payeurs à l’étranger est évalué à 42,774 milliards de francs CFA.

kkf/kam
Commentaires


Comment