Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’imam Konaté Bakary et Amichia appellent à la paix
Publié le vendredi 1 septembre 2017  |  Treichville Notre Cité
L’imam
© Autre presse par DR
L’imam Konaté Bakary et Amichia appellent à la paix
Vendredi 1er septembre 2017. Abidjan. La Tabaski ou fête du mouton a été célébré dans toute la Côte d’Ivoire. A l’instar de leur coreligionnaire, les musulmans de la Cité n’zassa ont pris d’assaut les différents lieux de prière pour effectuer les deux unités de prière marquant cette célébration.
Comment


La Tabaski ou fête du mouton a été célébré ce vendredi 1er septembre 2017 dans toute la Côte d’Ivoire. A l’instar de leur coreligionnaire, les musulmans de la Cité n’zassa ont pris d’assaut les différents lieux de prière pour effectuer les deux unités de prière marquant cette célébration. A la Grande mosquée de l’avenue 8, l’Imam dans son sermon à inviter les musulmans et les ivoiriens à cultiver la paix. « Je vous exhorte à cultiver la paix. L’émergence à l’horizon 2020 est un objectif commun, mais pour y parvenir, nous devons vivre dans le respect mutuel, dans l’entente et la fraternité. Nous devons nous tourner résolument vers la paix. Nous prions pour la réconciliation en Côte d’Ivoire, dans la sous région et dans le monde. Le sacrifice de ce matin nous appelle à l’humilité et nous indique que Dieu est notre seul salut ». A sa suite, le ministre François Albert Amichia, maire de la commune de Treichville a rappelé le caractère n’zassa de la commune, c’est-à-dire le vivre ensemble vrai. « Vous savez Treichville est la Cité n’zassa. C’est-à-dire que les valeurs de vivre ensemble et de cohésion nous sont chères. Et tout ce qui touche une communauté touche tout Treichville. C’est la raison pour laquelle le Conseil municipal, Mme la député, et toutes les autorités de la commune se joignent à nos frères et sœurs de la communauté musulmane pour fêter. Cette année, comme nous l’a dit l’imam, nous souhaitons placer cette célébration sous le sceau de la paix. Nous appelons toutes les communautés de Treichville, particulièrement la communauté musulmane, en ce jour de fête, qui tombe encore un jour de vendredi, ce qui est exceptionnelle, de prier pour que la réconciliation gagne tout les cœurs et qu’une paix véritable règne sur la Côte d’Ivoire », a-t-il-souligné. Selon les textes, la Tabaski commémore l’asservissement d’Ibrahim (Abraham) à Dieu qui lui a ordonné de sacrifier son fils Ismaël. Notons que la Tabaski se tient deux mois et 10 jours après le Ramadan.
Commentaires


Comment