Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès à la CPI-Mangou : « Le président Gbagbo a créé le CECOS pour contourner l’embargo »
Publié le mardi 3 octobre 2017  |  LInfodrome
Justice/Procès
© Autre presse par DR
Justice/Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : le General Mangou témoigne
Lundi 25 septembre 2017. La Haye (Pays-Bas). Le Général Mangou était invité à la Cour Pénale Internationale à dire sa part de vérité dans la crise post-électorale qui a secoué la Côte d`Ivoire
Comment


Lors de son audition ce mardi 3 octobre 2017, Phillipe Mangou interrogé par la défense de Laurent Gbagbo a été interrogé sur le Centre de commandement des opérations de sécurité (CECOS). Face aux juges, l'ex-chef de l'armée ivoirienne a fait des révélations sur les ojectifs de cette unité. Nous vous proposons son intervention sur la question.

« Le CECOS était mieux armé que la Police et le Gendarmerie. Par rapport à ce qu'on avait, le CECOS avait des armements. Frappé par un embargo, toutes les unités militaires qui avaient le vocable armé ou militaire étaient frappés d'embargo. Le CECOS a contourné un peu l'embargo. Le fait que la mission du CECOS était de lutter contre le grand banditisme ça a un peu camouflé le terme militaire. Le CECOS a pu avoir des véhicules de gamme civile.On leur a vendu des véhicules de gamme civile. Et, en sous-main, le CECOS a pu s'équiper comme il le voulait. Et, le temps qu'on s'en rende compte , le CECOS avait les moyens dont il voulait. Le CECOS a été créé en but de contourner l'embargo.

« Quand vous prenez l'effectif du CECOS qu'ils vous ont donné de 200 personnes,c'est inexact. J'ai eu à faire un point de situation avec tous les commandants. Le CECOS avait une effectif de 1250 personnes pour lutter contre le grand banditisme (…). Quand le CECOS a été créé effectivement, on a prélevé des hommes et des armes dans les unités pour la constitution de base du CECOS. Mais après, le CECOS a eu des moyens, des mitrailleuses et tout. Nous ne pouvons pas fournir de mitrailleuses au CECOS parce que nos hommes étaient sur le terrain.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment