Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : 500.000 écoliers n’ont pas d’acte de naissance
Publié le mardi 24 octobre 2017  |  Xinhua
Le
© APA par Amah SALIOU
Le Représentant-résident de l’UNICEF en Côte d’Ivoire sensibilise les femmes à l’allaitement maternel exclusif
Mercredi 7 décembre 2016. Abidjan. Le Représentant résident du Fonds des Nations Unies pour l`enfance (UNICEF) en Côte d’Ivoire, agence spécialisée des Nations unies, Dr Aboubacar Kampo (photo), a invité les mères ivoiriennes, à privilégier « l’allaitement maternel qui constitue le meilleur aliment que l’enfant puisse avoir ».
Comment


En Côte d'Ivoire, quelque 500.000 enfants fréquentant l'école primaire n'ont pas d'acte de naissance, selon l'UNICEF qui s'engage à fournir ce document administratif à 80% de ces enfants pour leur assurer une identité juridique.

"Chaque enfant qui naît doit être déclaré, malheureusement en Côte d'Ivoire, il y a des enfants qui n'ont pas encore d'extrait de naissance dans nos établissements scolaires", déplore le représentant résident de l'UNICEF, Aboubacar Ocampo.

A l'en croire, "ces enfants sont estimés, à ce jour, à environ 500.000".

L'organisation onusienne pilote en Côte d'Ivoire un projet visant à donner à ces enfants une existence juridique en leur établissant des extraits d'acte de naissance.

Selon M. Ocampo, "80% de ces enfants auront bientôt ce document administratif".
"Environ 400.000 extraits d'actes de naissance sont prêts et attendent d'être remis aux enfants", assure-t-il.

En Côte d'Ivoire, l'éducation primaire est obligatoire et pour accéder au cycle secondaire et poursuivre leurs études, les écoliers doivent fournir un extrait de naissance.
Le taux national de déclaration des naissances est de 54%, selon une estimation officielle.
Commentaires


Comment