Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

En Côte d’Ivoire, un conflit foncier dans l’ouest du pays inquiète
Publié le mardi 31 octobre 2017  |  RFI
Solidarité:
© Ministères par DR
Solidarité: l`Etat apporte son soutien aux réfugiés de Grabo
Jeudi 15 Janvier 2015. Tabou. L`Etat de Côte d`Ivoire à travers le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l`Enfant a apporté son soutien aux déplacés suite à l`attaque de la Gendarmerie de Grabo survenue les 9 et 10 janvier derniers. des vivres et non vivres ont été distribués aux populations.
Comment


Des membres de deux communautés se disputent le contrôle de riches terres situées dans la forêt classée de Goin-Débé, à la frontière avec le Liberia. Depuis début octobre, des affrontements ont fait sept morts.
Au coeur du conflit : 9000 hectares de plantations de cacao situés dans la forêt classée de Goin-Débé et autrefois contrôlés par le redouté chef d’un groupe de burkinabè du nom de Salam Yaméogo.

A partir des années 1970, et particulièrement pendant la crise dès le début des années 2000, différentes populations se sont installées dans cette forêt, théoriquement protégée, pour notamment y faire fructifier cette culture de rente.

C’est à la suite de l’arrestation et de l’incarcération fin 2014 de Salam Yaméogo, que des rivalités ont émergé pour le contrôle de ces terres entre des autochtones wê et des baoulés, originaires du centre du pays.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment