Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Célébration des personnes âgées / Daniel Kablan Duncan : « Le vieillissement est une réalité en Côte d’Ivoire »
Publié le samedi 11 novembre 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Nutrition
© Abidjan.net par DR bill leo
Nutrition - Cérémonie d`ouverture du Rassemblement Mondial du Mouvement SUN.
La cérémonie d`ouverture du Rassemblement Mondial du Mouvement SUN s`est déroulée le mardi 07 novembre 2017 à Abidjan en présence du Vice-Président Daniel Kablan Duncan.
Comment


Instituée par les Nations-Unies le 1er Octobre de chaque année, la 27ème édition de la journée internationale des personnes âgées a été célébrée en Côte d’Ivoire à Grand-Bassam le jeudi 9 Novembre 2017 au stade de ladite ville.
Daniel Kablan Duncan, le vice-président de Côte d’Ivoire s’est réjoui que sa ville abrite les festivités marquant l’édition 2017. « C’est pour nous un honneur d’accueillir cette cérémonie après Daoukro en 2016. Je voudrais vous dire merci pour cette marque d’intérêt » a fait observer le vice-président.

Daniel Kablan Duncan a indiqué que la Côte d’Ivoire a fait un bond significatif concernant le niveau de l’espérance de vie. Cette performance de la Côte d’Ivoire est à l’instar des autres pays du monde. « Grâce au progrès de la médecine, l’espérance de vie est en constante augmentation partout dans le monde. Le vieillissement devient donc un problème qui s’impose à toutes les nations du globe. En Afrique, le nombre de personnes âgées de 100 ans et plus est estimée à 20% de la population mondiale. Cette tranche d’âge représentera près d’un tiers de cette population d’ici à 2050 », a révélé l’ex premier ministre. Pour le cas spécifique de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan ajoutera que les statistiques actuelles sont révélatrices de l’augmentation du niveau de vie. « Selon l’enquête de l’Institut national de la statistique (lns Nldr) sur le niveau de vie des ménages réalisés en 2015, l’espérance de vie en Côte d’Ivoire est d’environ 53 ans contre à peu près 37 ans en 1960 année de l’indépendance. Les efforts accomplis par le gouvernement notamment en matière d’amélioration de la qualité pour l’offre des soins médicaux ainsi que la réduction de la mortalité infantile devraient permettre de maintenir la tendance à la hausse avec une projection de près de 56 ans en 2020 », a-t-il indiqué. Sur cette base, il a fait savoir que le pays ne sera pas épargné par la problématique d’une population fortement vieillissante. « Il est vrai que la population de la Côte d’Ivoire demeure encore très jeune puisque 77, 7% de la population, soit un peu plus de 3 personnes sur 4 ont un âge égal ou inférieur à 35 ans. Cependant, notre pays n’échappe pas à cette logique d’augmentation progressive du monde des personnes âgées. Le vieillissement est donc une réalité dans notre pays », a-t-il averti.
Toutefois, il a fait savoir que les personnes du 3ème âge méritent respect et considération dans la mesure où celles-ci constituent selon lui une source de richesse. « C’est pour moi le lieu d’affirmer clairement que les seniors (Ndlr personnes âgées) ne doivent pas être vues comme un problème ou comme un fardeau, mais plutôt comme une force et une grande richesse. La société doit de la reconnaissance et de la solidarité à cette frange de notre population. Le monde dans lequel nous vivons ne serait complet si toutes les générations n’y étaient pas représentées. La richesse de notre pays la Côte d’Ivoire avec ses 24 millions d’habitants est aussi basée sur le lien intergénérationnel. Elle est basée sur l’apport non négligeable des séniors ».

Auparavant Jean Claude Kouassi, ministre de l’Emploi et de la Protection sociale a fait savoir que le vieillissement « est pour tout être vivant un phénomène inéluctable. En soit, la vieillesse n’est pas un état de maladie. Elle n’est qu’une des étapes de la vie de l’homme. Et assurément l’étape la plus riche de connaissance, d’expérience et de sagesse. Nous devons donc en saisir les opportunités tout en interpellant sur les défis liés au vieillissement », a affirmé le ministre.

Ouégnin Samuel, porte-parole des personnes âgées du Sud Comoé a traduit la satisfaction de ses pairs pour l’honneur fait à leur endroit à travers cette célébration. Il a néanmoins fait des doléances au Gouvernement en vue de leur meilleur épanouissement. Elles portent sur la construction d’une maison entièrement équipée dans chaque chef-lieu de département. De même que des centres médicaux destinés exclusivement aux personnes du 3ème âge et animés par les spécialistes en matière de santé du 3ème âge.

Ernest F
Commentaires


Comment