Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès Gbagbo – Répression de la marche d’Abobo : « Nos hommes n’y étaient pas », assure Firmin Detoh Letoh
Publié le samedi 11 novembre 2017  |  Jeune Afrique
Défense
© Abidjan.net par Emma
Défense / Séminaire-bilan de l`armée à Grand-Bassam: le Ministre Paul Koffi Koffi à la clôture des travaux
Vendredi 3 février 2012. Grand-Bassam. Le Ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi préside la cloture des travaux. Photo: le general Detoh Letho
Comment


Le général Firmin Detoh Letoh, ex-commandant des Forces terrestres de l’armée fidèle, est actuellement entendu comme témoin à la barre de la Cour pénale internationale, dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Au troisième jour, il a notamment affirmé n’avoir rien à voir avec la répression sanglante de la marche des femmes, à Abobo en mars 2011.

Au troisième jour de son témoignage au procès de Laurent Gbagbo et de son bras droit Charles Blé Goudé, à la Cour pénale internationale (CPI), ce mercredi 9 novembre 2017, le général Firmin Detoh Letoh, ex-commandant des Forces terrestres de l’armée, est revenu sur le bombardement des positions de l’armée restée loyale à Laurent Gbagbo à Akouédo par l’aviation de l’opération Licorne de l’armée française, en avril 2011.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment