Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

International: L’Afrique, la nouvelle frontière passionnée du rugby (Communiqué)
Publié le lundi 13 novembre 2017  |  AIP
Comment


Le Conseil exécutif de World Rugby s’est ouvert lundi à Londres et votera mercredi pour désigner le pays organisateur de la Coupe du monde 2023.

« Avec l’Afrique du Sud sur le point d’être confirmée cette semaine comme hôte de la Coupe du Monde 2023 et de la Gold Cup en 2018 le rugby africain n’a jamais été aussi en vue et les responsables du rugby sur le continent sont décidés à jouer tout leur rôle », énonce un communiqué publié par l’Organisation de la presse africaine (APO).

Dans un continent connu pour ses grandes nations de football, le rugby est discrètement en train de se faire une place au soleil. L’an passé, le nombre de joueurs licenciés a bondi de 770.000 à plus d’un million. En 2013, l’initiative “Get Into Rugby” de World Rugby a attiré 22.000 joueurs. En 2017, ils étaient 384.000.

Le nombre de joueuses de rugby a bondi de 50% entre 2016 et 2017. Cette année, 20% des pratiquants de ce sport en Afrique sont des femmes et des jeunes filles.

En Afrique, 22.000 écoles offrent désormais le rugby dans leur programme d’étude. Elles étaient 20.000 en 2016. L’Afrique est en train de devenir le premier vivier de fans potentiels au monde avec 60% de la population âgée de moins de 24 ans, une proportion qui devrait encore s’accroître.

Poussé par cette dynamique et l’immense potentiel de l’Afrique pour le sport en général, l’association africaine de World Rugby, Rugby Africa, a signé un partenariat avec APO Group. Le partenariat a été officialisé par le PDG du groupe APO, Nicolas Pompigne-Mognard, et le président de Rugby Africa, Abdelaziz Bougja, lors de la réunion annuelle du Conseil exécutif de World Rugby à Londres le 12 novembre 2017.

Ce partenariat incarne parfaitement l’avenir du rugby africain, un avenir qui s’appuie à la fois sur un immense vivier de jeunes joueurs et sur le potentiel économique que représente pour l’Afrique et pour le monde ce sport en plein boom. Cette initiative qui s’inscrit dans un paysage économique et démographique idéal annonce à qui veut l’entendre qu’il faudra sans aucun doute et pour longtemps compter avec le rugby africain.


cmas
Commentaires


Comment