Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La société Cafés Bondin s’implante en Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 22 novembre 2017  |  AFP
La
© Autre presse par DR
La société Cafés Bondin
Comment


Abidjan, 22 nov 2017 (AFP) - La filiale d’un important groupe tunisien, Cafés Bondin, va ouvrir jeudi son premier établissement en Côte d’Ivoire, avec l’objectif d’y implanter une chaîne de franchise et d’y construire une usine de torréfaction.

Filiale d’Amen Group, un conglomérat détenu par la famille Ben Yedder, présent dans l’agro-alimentaire, la banque, l’assurance, l’automobile, et l’un des acteurs majeurs de l’économie tunisienne, Cafés Bondin veut "promouvoir le café ivoirien et développer la transformation sur place", selon son directeur général Sélim Lemkecher.

"Nous voulons développer le goût du bon café chez les Ivoiriens", peu amateurs de cette boisson, et qui la consomment essentiellement sous forme lyophilisée, a expliqué à l’AFP M. Lemkecher, à la veille de l’inauguration d’un café ouvert par son entreprise dans le centre d’ Abidjan.

Confiante dans la forte croissance de l’économie ivoirienne, la société ambitionne d’ouvrir deux à trois cafés par an en Côte d’Ivoire, sur le mode de la franchise, et une usine de torréfaction à Bonoua (sud-ouest), dont les travaux débuteront au deuxième semestre 2018 pour une ouverture en 2019 ou 2020.

L’usine devrait torréfier jusqu’à 1.500 tonnes de café à terme, pour le marché local et pour l’export, selon M. Lemkecher.
La Côte d’Ivoire a produit 120.000 tonnes de café en 2016-17, selon l’Organisation internationale du café. Seulement 6.500 tonnes sont torréfiées dans le pays par des petits torréfacteurs locaux, et 20.000 tonnes lyophilisées par Nescafé (groupe Nestlé) dans son usine d’Abidjan, selon une étude de marché réalisée pour Cafés Bondin. La majeure partie du café est exportée brute.

Transformer davantage les matières premières exportées pour en augmenter la valeur ajoutée est une priorité affichée du gouvernement ivoirien.
L’économie ivoirienne repose principalement sur l’exportation de matières premières agricoles brutes, notamment le cacao dont le pays est premier producteur mondial.

Outre Cafés Bondin, d’autres sociétés ont déjà entrepris de valoriser la production de café ivoirien, comme Ivory Blue, qui produit depuis 2016 des capsules pour expresso, et Ivoire Torréfaction.

D’autres sociétés d’Amen Group sont déjà présentes en Côte d’Ivoire, les assurances Comar et la compagnie de leasing Alios.


de/pgf/stb
Commentaires


Comment