Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gestion des entreprises: Des chefs d’entreprises partagent leurs expériences
Publié le lundi 27 novembre 2017  |  Abidjan.net
Gestion
© Autre presse par DR
Gestion des entreprises: Des chefs d’entreprises partagent leurs expériences
Comment


Ils ont fait leurs preuves dans leurs domaines respectifs. Ils sont aujourd’hui perçus comme modèles en matière de management et gestion des entreprises. Il s’agit de Sylvain Gotta, directeur général du groupe Société ivoirienne de production animale (Sipra) et Mohamed Hamza, co-fondateur de Afrique phyto plus (A2P). A ce titre, ils ont été invités par l’association à but non lucratif, Africa top manager network (Atom network), à partager leurs expériences avec d’autres cadres d’entreprises. Cela, à travers une conférence publique que les deux chefs d’entreprises ont co-animé le vendredi 24 novembre 2017, à Azalaï hôtel, à Marcory boulevard Valérie Giscard d’Estaing. « Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des objectifs que notre réseau s’est fixés, notamment, contribuer à répandre auprès du public et des cadres d’entreprises, les ‘’best practices’’ éprouvées en matière de performance et de gestion des entreprises », a confié Olivier Bokoga, président du bureau exécutif de Atom network. Selon lui, ce type de rencontres devrait se faire plus souvent, étant donné « qu’en Afrique, nous disposons certes de ressources naturelles immenses, mais nous manquons de compétences pour exploiter ces ressources ». Toutefois, il ne manque pas de faire remarquer qu’il y a de plus en plus une montée en puissance de cadres locaux, en matière de management des entreprises.

Faut-il le noter, trois facteurs principalement justifient le choix des conférenciers : « Le premier élément, c’est que nous avons voulu faire un focus sur le domaine agro-industriel. Ensuite, ces chefs d’entreprises se sont démarqués par la qualité de leur gestion. Et le dernier facteur qui a milité en leur faveur, c’est que ce sont nos concitoyens, pour dire que y’a des personnes talentueuses en Côte d’Ivoire qui ont de la matière à revendre », a soutenu Olivier Bokoga.

DA
Commentaires


Comment