Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie verte : Signature d’accord tarifaire pour la centrale de biomasse Biovéa
Publié le vendredi 1 decembre 2017  |  Fraternité Matin
Energies
© Abidjan.net par PR
Energies renouvelables : signature de l`accord tarifaire relatif au Projet BIOVEA
Abidjan le 30 novembre 2017. Mme Anne Ouloto, ministre de la salubrité, de l`environnement et du développement durable, M. Thierry Tanoh, ministre du pétrole, de l`énergie et du développement des énergies renouvelable, M. Adama Koné, ministre de l`économie et des finance, Mme Marianne Laigneau, directrice exécutive groupe chargé de l`international, M. Cissé Sabati, directeur général de l`énergie et M. David Billon, directeur général Biokala ont signé ce jeudi l`accord tarifaire relatif au Projet BIOVEA, initié par l`entreprise Biokala (filiale du Groupe SiFCA) qui s`inscrit dans la volonté du Gouvernement d`accroitre la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, à travers la valorisation de la filière biomasse.
Comment


Selon le directeur général de l’énergie, Cissé Sabati, cette centrale de biomasse va coûter 121 milliards Fcfa et aura une puissance de 46 MW avec 337 GW d’énergie/an.

Le groupe Sifca, à travers sa filiale Biokala veut contribuer à renforcer la production d’électricité de la Côte d’Ivoire avec sa centrale de biomasse, dénommée Biovéa, qui sera réalisée dans la région d’Aboisso. Pour cela un accord tripartite portant sur le prix de cession de l’énergie produite par cette centrale, a été signé, ce jeudi 30 novembre , à Abidjan Plateau, entre l’Etat (Le ministre du pétrole, de l’énergie et du développement des énergies renouvelables Thierry Tanoh ; Le ministre de l’Economie et des Finances Adama Koné; Le ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable Anne Désirée Ouloto), Biokala et la Société d’électricité de France (Edf)

Selon le directeur général de l’énergie, Cissé Sabati, cette centrale de biomasse va coûter 121 milliards Fcfa et aura une puissance de 46 MW avec 337 GW d’énergie/an. Elle sera alimentée par les résidus de palmiers à huile évalués à plus 400.000 tonnes/an. Pour le directeur général de Biokala S.A, David Billon, Biovéa va permettre la création de 1300 emplois sur 25 ans et va générer près de 20 milliards Fcfa de revenus supplémentaire dans la filière Palmier et favoriser le renouvellement des plantations.« Biovéa, comme sn nom l’indique, est un projet ambitieux, visant à relever le défi énergétique en Afrique, tout en valorisant la filière de l’huile de palme en Côte d’Ivoire. Une filière qui constitue une abondante ressource naturelle et durable en biomasse et qui permet de produire une électricité compétitive », a-t-il poursuivi.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment