Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La contribution de la microfinance dans l’inclusion financière au centre des prochaines Journées nationales de la Microfinance prévues en mars
Publié le mercredi 6 decembre 2017  |  Abidjan.net
Economie
© Abidjan.net par DR
Economie : Conférence de presse de lancement des Journées Nationales de la Microfinance
Abidjan le 6 décembre 2017. Les Journées Nationales de la Microfinance (JNM) prévues se tenir les 15 et 16 mars 2018 sur le thème "Contribution de la microfinance dans l`inclusion financière en Côte d`Ivoire" ont été officiellement lancée ce mercredi lors d`une conférence de presse. Photo: M. Yao Georges Kouassi, président de l`Associaton Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d`Ivoire (APSFD-CI)
Comment


Le CRREA UMOA à Abidjan abritera les 15 et 16 mars 2018 les Journées Nationales de la Microfinance (JNM). C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée ce mercredi 6 décembre 2017 par le président de la l’Association des Professionnels du Système Financier Décentralisé (APSFD) de Côte d’Ivoire Yao Georges Kouassi entouré de la vice-présidente Hélène Diarra, du Directeur exécutif Cyrille Tanoé ainsi que du Commissaire général des JNM Ismaël Boga.

Il s’agit à travers ces Journées Nationales de la Microfinance de mobiliser l’ensemble des acteurs du secteur autour de la contribution dudit secteur à l’inclusion financière en Côte d’Ivoire. Avec un ratio de 1, puisque le secteur enregistre un encours de crédit de 250 milliards de F CFA et un encours d’épargne au même montant, le secteur de la Microfinance est plus que jamais en plein essor en Côte d’Ivoire, a rappelé le président Yao Georges Kouassi.

Il sera question au cours de ces JNM d’entrevoir un engagement plus accru de la Microfinance dans l’inclusion financière des populations. Avec un taux de 6% alors que le taux de bancarisation est estimé autour de 20%, le secteur de la Microfinance, à travers ces JNM, envisage créer les conditions pour une hausse de ce taux. Même s’il est jugé globalement satisfaisant, a dit le président de l’APSFD.

La vice présidente de l’APSFD, Hélène Diarra, par ailleurs PDG du Fonds International pour le Développement de la Retraite Active (FIDRA) a salué l’arrivée sur le marché ivoirien d’Institutions de Microfinance (IMF) venues de l’extérieur. ‘’L’arrivée d’institutions de Microfinance internationales est une bonne chose. Car cela participe à favoriser l’inclusion financière tant souhaitée’’, a-t-elle dit.

Cyrille Tanoé a quant à lui relevé le caractère pourvoyeur d’emploi des Institutions de microfinance. Mais il a surtout mis en relief l’accompagnement qu’apporte les IMF à l’éclosion de jeunes entrepreneurs.

L’Association des Professionnels du Système Financier Décentralisé de Côte d’Ivoire comprend 51 institutions agréées, 308 points de services ou agences pour plus de 1,4 millions de clients.

Elisée B.
Commentaires


Comment