Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le SYNAPPCI plaide pour une communication sur le plan de redressement annoncé à Fraternité Matin
Publié le vendredi 8 decembre 2017  |  AIP
Media:
© Abidjan.net par Atapointe
Media: les employés du quotidien Fraternité matin en grève.
Mardi 05 décembre. Les employés du groupe Fraternité Matin réunis ont demandé le départ de leur directeur général Venance Konan et de son adjoint Saganogo, à l’issue d’une rencontre.
Comment


Abidjan - Le syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI) plaide pour une communication sur le plan de redressement annoncé par le gouvernement au groupe Fraternité Matin.

Dans une déclaration dont copie est parvenue vendredi à l’AIP, son secrétaire général, Guillaume Gbato, invite le gouvernement de se donner les moyens en vue d’une communication "transparente de la situation, "en prenant prioritairement en compte les intérêts des travailleurs à travers l’implication de leurs représentants à toutes les étapes du processus".

Exprimant sa solidarité dans la défense de leurs intérêts des travailleurs du groupe de presse, le SYNAPPCI se réjouit de ce que le gouvernement, à travers le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste ait pris la mesure de la situation en ouvrant très rapidement les discussions avec l’ensemble des syndicats.

Par ailleurs, le syndicat renouvelle son appel à la convocation "urgente" des états généraux de la presse et de l’audiovisuel, afin qu’autour de l’Etat, toutes les parties prenantes identifient les principaux défis auxquels le secteur des médias fait face en vue de leur apporter des solutions durables, nécessaires au renforcement du rôle de la presse nationale dans le renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire.

kp
Commentaires


Comment