Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire/ La formation des ressources humaines, principale orientation du ministère de la Santé en 2018
Publié le samedi 13 janvier 2018  |  AIP
Renforcement
© Abidjan.net par dr bill leo
Renforcement de capacités - Remise de diplômes aux personnels soignants mère-enfants.
Dr Dr Raymonde Goudou Coffie Ministre de la santé a parrainé la cérémonie de remise de diplômes aux personnels soignants mère-enfants le 22 décembre 2017 au CHU de yopougon.
Comment


La formation des ressources humaines constituera la principale orientation du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en 2018, a informé, vendredi, la 1ère responsable, Raymonde Goudou Coffie, présentant les perspectives de son département lors de la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux du Nouvel an avec ses collaborateurs.

« L’année 2018 sera principalement orientée vers le renforcement de la formation initiale et continue des ressources humaines de santé pour parvenir à un véritable changement de mentalité et de comportement », a déclaré la ministre, se félicitant des acquis enregistrés au cours de celle écoulée et qui font qu’au niveau des performances du système de santé ivoirien, tout va pour le mieux, même si tout n’est pas parfait.

Tout en se disant consciente de la grandeur des attentes qui restent à combler pour atteindre la pleine satisfaction des populations, elle s’est réjouie d’avoir achevé 2017 avec un bilan positif. « Nous sommes résolument engagés dans une résilience totale de notre système de santé avec pour socle notre concept +Ma santé, ma vie+ », a déclaré la ministre.

L'an 2018 devra être aussi être « une année de civisme au sein de notre grande famille », a fait savoir Dr Raymonde Goudou à ses collaborateurs.

Elle a promis le déploiement d'une stratégie communicationnelle stratégique, en vue de l’atteinte de cet objectif dont les premiers pas seront esquissés dans les jours à venir, avec une grande rencontre de tous les acteurs du système de santé. « Tous, vous aurez la parole. On va se parler, se dire les vérités et puis comme on fait en Afrique, on va se congratuler et on va repartir d’un bon pied », a signifié la première responsable de la Santé.

(AIP)

kg/cmas
Commentaires


Comment