Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les comités de développement durable des ministères de la cité administrative et ses environs installés
Publié le jeudi 8 fevrier 2018  |  AIP
La
© APA par DR
La sensibilisation à l’économie verte au cœur d’un événement lancé à Abidjan
La ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, Anne Désirée Ouloto a annoncé une série d’actions dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.
Comment


Abidjan - Le ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable (MINSEDD), Anne Désirée Ouloto a procédé jeudi, à Abidjan, à l’installation de 12 comités de développement durable des ministères de la cité administrative et ses environs.

L’objectif spécifique de cette activité est d’éviter les gaspillages dans l’Administration par la vulgarisation des écogestes, a-t-on expliqué, en présence des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Ly-Ramata Bakayoko, des Eaux et forêts, Alain Donwahi et de celui de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service public, Kouakou Abinan.

Anne Ouloto a expliqué que les comités installés, en application des textes en vigueur, font des ministères concernés, des organisations respectueuses de la réglementation nationale en matière de développement durable. « Le développement durable n’est pas une option mais une obligation pour le monde contemporain », a-t-elle indiqué.

Se félicitant de la remise des feuilles de route aux points focaux du développement durable, Anne Ouloto les a exhortés à être des boussoles au sein de leurs administrations en sensibilisant à des gestes écocitoyens. « Si vous voulez que la Côte d’Ivoire avance, faisons ensemble de travailler ensemble », a-t-elle lancé.

Les ministres présents ont salué le travail abattu par le MINSEDD, s’engageant dans la même dynamique, à œuvrer davantage pour que « le développement durable soit ancré dans le corps social en faisant de chaque citoyen un acteur responsable ».

Le porte parole des points focaux, Mme Bouadou N’Da, saluant cette initiative louable, a pris l’engagement de réussir ce challenge avec ses pairs. « Les solutions sont tout près de nous, liées à notre volonté. Nous nous engageons pour la mise en œuvre dans nos bureaux, dans nos familles et notre milieu, des gestes écocitoyens », a-t-elle assuré.

Les CDD permettent d’intégrer les exigences du développement durable dans les plans et programmes des organisations qui les hébergent. Ils se chargent de sensibiliser, informer, éduquer, former la population en vue de constituer une masse critique d’acteurs appliquant les écogestes, notamment ceux liés à la réduction du gaspillage de l’eau et de l’électricité.

gak/fmo
Commentaires


Comment